A la UneBusinessBusiness et Entreprises

Camwater investit 35,4 milliards FCFA pour trois projets à l’Est

Selon les informations recueillies à bonne source, ces travaux qui concernent les villes de Bertoua, Lomié et Dimako seront livrés en avril 2020.

La Cameroon Water Utilities (Camwater), l’entreprise publique en charge de la distribution de l’eau potable au Cameroun, annonce avoir construit des points d’adduction dans la région de l’Est Cameroun. Ceci dans le but d’améliorer la desserte et l’accès des populations à une eau de qualité. « Tous ces projets dont le coût total est estimé à près de 35,4 milliards de FCFA dont 9,2 milliards de FCFA sur financement de l’État camerounais, sont mis en place avec l’appui de bailleurs de fonds dont Belfuis. La réception définitive des travaux est prévue pour le mois d’avril 2020 », indique Camwater.

Ces projets, apprend-on plus précisément, sont concentrés dans la région de l’Est du pays. Le premier est réalisé dans la ville de Dimako. Il consiste en la construction d’un point de captage et d’installation du pompage brute, une station de traitement en béton (30 m3/h), une bâche d’eau traitée de 70 m3, un château de 300 mètres cubes.

Non loin à Lomié, l’entreprise distributrice de l’eau a entamé la construction d’une station de traitement en béton d’une capacité de 60 mètres cubes par heure. Elle comprend un système de captage, l’installation d’une unité de pompage, une bâche d’eau traitée de 130 mètres cubes, une salle de machines, un réservoir de stockage de 500 mètres cubes de capacité, une ligne moyenne tension sur 3 200 mètres et l’installation d’un transformateur de 160 kVa.

Enfin, le projet d’amélioration de la desserte en eau potable de Bertoua, chef-lieu de la région de l’Est, porte sur la production d’environ 3 000 mètres cubes d’eau potable chaque jours actuellement, à 7 500 mètres cubes à la fin du chantier.

Réduire les pénuries

Cette action de renforcement de la production, du stockage du réseau de distribution en eau potable doit aussi s’effectuer dans 13 autres localités du Cameroun dont Bangoua, Banyo, Chidifi, Mayo Oolo, Mbe, Pitoa, Sa’a et Yoko.Toujours dans la mouvance de l’Approvisionnement en eau potable des populations, Camwater a mis en place un comité d’appui qui déploie à travers les différents quartiers ses camions citernes pour approvisionner les populations en eau potable.

A la Camwater, on reconnait que les deux principalesvilles camerounaises, la capitale administrative Yaoundé et économique Douala sont confrontées à une pénurie d’eau potable. Cette pénurie se traduit par des coupures d’eau qui durent plusieurs jours dans certains quartiers. Lesdites coupures sont liées, entre autres, aux coupures intempestives de l’énergie électrique, aux déplacements et au démantèlement des réseaux de Camwater par les travaux de voirie dans certains quartiers, justifie le responsable de la Cellule de communication. Qui oublie cependant de mentionner que ces difficultés d’approvisionnement peuvent aussi s’expliquer par l’insuffisance de la production dans ces deux grandes agglomérations…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page