Chargement des breaking news...
Afrique

Cemac : dans les coulisses de la nomination de Marcel Ondele au poste de secrétaire général de la Cobac

Un sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale se tient le 9 avril 2024 en visioconférence, avec pour point à l’ordre du jour, la nomination du secrétaire général de la Commission bancaire d’Afrique centrale et de son adjoint.

Publiée lundi 8 avril 2024 à 15:33:43Modifiée vendredi 3 mai 2024 à 12:12:23Temps de lecture 5 minPar EcoMatin

Marcel Ondele, futur SG de la Cobac
Marcel Ondele, futur SG de la Cobac

Le successeur du Centrafricain Maurice Christian Ouanzin, à la tête du Secrétariat général de la Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac), sera connu ce 9 avril 2024. Selon les informations d’EcoMatin, le Congolais Marcel Ondele, actuel secrétaire général adjoint de l’organe de régulation du marché bancaire de la Cemac, est bien parti pour le remplacer. Il va ainsi être nommé par la Conférence des chefs d’Etat de la sous-région qui se réunit ce 9 avril 2024 en visioconférence, dans le cadre d’un Sommet extraordinaire dont l’ordre du jour porte sur la nomination du secrétaire général du régulateur bancaire et de son adjoint. Son adjoint, selon les informations puisées à bonne source par EcoMatin, devrait être Patricia Danielle Manon, directrice générale de la Caisse des dépôts et consignations du Gabon jusqu’en février dernier.

Lire aussi : Nominations à la BEAC et la COBAC : Le Congo désigne Michel Dzombala et Marcel Ondele

La désignation de ces deux personnalités à la tête de cette institution communautaire avait fait l’objet de débats houleux entre des chefs d’Etat lors du dernier sommet de la Cemac le 9 février 2024. Le processus de désignation du nouveau SG avait en effet été entravé par un désaccord entre les chefs d’Etat tchadien, congolais et gabonais. Au cœur de cette impasse inattendue, la violation des principes d’équité et de non-occupation concomitante communautaire encadrés par le principe de rotation à la tête des institutions en Cemac en 2010.

Consensus

En effet, les principes d’équité et de non-occupation concomitante en vigueur au sein de la Cemac, n’autorisent pas des ressortissants d’un même Etat membre, à occuper pendant la même période, deux postes de premiers dirigeants des institutions de l’Union monétaire de l’Afrique centrale (Umac). La désignation d’Yvon Sana Bangui devait automatiquement mettre un terme aux fonctions de son compatriote Maurice Christian Ouanzin à la tête de la Cobac.

Une question qui avait mis en évidence de profonds désaccords sur fond de rivalités entre les chefs d’Etat, le Tchad s’estimant lésé depuis le départ d’Abbas Mahamat Tolli de la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (Bdeac). Selon les informations d’EcoMatin, le président tchadien aurait tout tenté pour que le poste revienne à son compatriote. Ce à quoi le Gabonais Brice Clotaire Oligui Nguema et le Congolais Denis Sassou Nguesso se sont radicalement opposés dans l’intérêt du respect des textes communautaires.

Lire aussi : Cobac : comment un désaccord entre chefs d’Etat permet au Centrafricain Ouanzin de conserver son poste de secrétaire général

La tenue du sommet du 9 avril et son ordre du jour laissent penser que l’on s’achemine vers la fin de la crise qui a prolongé le bail du Centrafricain de deux mois.  Cela voudrait également dire que le Tchad a cédé sur ses exigences et accepté enfin que soit appliqué le principe de rotation qui donne au Congo et au Gabon, la latitude de proposer leurs ressortissants à ces deux postes. Une entente, selon nos sources, a donc dû primer entre le Congo et le Tchad surtout après la consolidation du compromis trouvé lors du dernier sommet de la Ceeac sur Abbas Mahamat Tolli comme candidat unique de la sous-région à la présidence de la Banque africaine de développement (BAD).

Des profils d’expérience

L’attente de Marcel Ondele à la tête du secrétariat général de la Cobac n’aura duré que deux mois. Le financier est passé par nombre d’institutions communautaires notamment la Bdeac où il fut élu par l’Assemblée générale de cette institution à l’unanimité au poste de Vice-président pour cinq ans le 2 février 2018. Avant cela, le Congolais aura été secrétaire général de la Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique centrale (Cosumaf).

La Gabonaise Patricia Danielle Manon, qui va assurer les fonctions de SG en second, a passé 23 ans au sein du Groupe BGFIBank. Elle aura auparavant fait ses classes à Paribas Gabon en 1992 avant d’être propulsée directrice adjointe de BGFIBank Gabon en 1993, et plus tard, en 2013, Administrateur directeur général du premier groupe bancaire de la Cemac. Elle va quitter ses fonctions de manière inattendue en 2015. Après avoir œuvré au renforcement du premier groupe bancaire de la zone Cemac, elle a posé ses valises à la Caisse des dépôts et consignations du Gabon le 05 décembre 2019. Poste qu’elle a quitté le 7 février 2024 à la faveur d’un Conseil ministériel. Comme son prochain collègue, elle n’aura attendu que deux mois pour s’assoir enfin sur son poste.

Le sommet extraordinaire des chefs d’Etat de ce 9 avril prévoit, outre la nomination du Secrétaire général de la Cobac et de son adjoint, une communication dans la partie réservée aux divers, sur l’état d’avancement de l’étude sur la répartition équilibrée des postes des premiers dirigeants des institutions de la Cemac. Il s’ouvrira à 13h et sera clôturé par les allocutions du président en exercice Faustin Archange Touadera à 15h30.

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour €99.9 par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner