Conjoncture

Cemac : Hilarion Etong remplace Mahamat Ali Kosso

Il vient d'être installé dans ses nouvelles fonctions qu'il cumule avec celles de 1er Vice-président de l'Assemblée nationale du Cameroun.

La session était extraordinaire le 3 mai 2019. Les travaux du Parlement de la Commission économique des Etats de l’Afrique centrale (Cemac) étaient consacrés à l’élection du nouveau président de la Cemac. Le Camerounais  Hilarion Etong a pris les rênes du perchoir communautaire. Le passage de témoin entre le tchadien, Mahamat Ali Kosso, désormais ex-président de cette assemblée, après deux ans d’exercice, et le camerounais Hilarion Etong, a été effectuée dans le  strict respect des dispositions de l’article 32 alinéa 3 des statuts de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale. Ce changement intervient également après la passation des charges entre les présidents Paul Biya et Idriss Déby Itno, respectivement entrant et sortant à la tête de la Conférence des Chefs d’Etat.


>> Lire aussi – https://ecomatin.net/cemac-la-commission-a-lheure-de-lausterite/


Parmi les priorités du nouveau président du Parlement figurent « le retour à l’orthodoxie parlementaire« , a-t-il fait état lors de son  discours d’installation, tenu en présence entre autres, du président de la Commission de la Cemac, le Pr. Daniel Ona Ondo, de Balthazar Engonga, le ministre d’Etat Equato-guinéen à l’Intégration, des présidents du Sénat et de la Chambre des députés de Guinée-Equatoriale, ainsi que des ambassadeurs et chefs de missions diplomatiques des pays de la CEMAC. Hilarion Etong envisage également apporter d’importantes réformes. Notamment sur le mode d’élection des députés communautaires. «On n’y arrive pas par hasard. On n’y arrive pas parce qu’on est compétent. On y arrive parce que les plus hautes autorités du Cameroun accordent cette investiture», a déclaré le parlementaire camerounais.


>> Lire aussi – Libre circulation: la Cemac adopte une politique commune d’émi-immigration et de protection des frontières


Hilarion Etong est né le 16 février 1659 à Mbeti, département de la Haute-Sanaga dans la région du Centre. Il siège à l’Assemblée nationale depuis 1992. Juriste de formation, il est titulaire d’un doctorat en droit public obtenu à 1984 à l’Université de Bordeaux I. Il a été successivement assistant à la Faculté de droit de l’Université de Yaoundé, depuis 1978, chargé de cours dans la même université depuis 1988, professeur à l’Enam, professeur Associé de droit public au Centre de formation des cadres de la Beac. Le nouveau président du Parlement communautaire est également membre titulaire, élu sur le siège africain, du Comité des droits de l’homme des parlementaires de l’Union interparlementaire depuis Avril 1996. Hilarion Etong occupe toujours ses fonctions de 1er vice-président de l’Assemblée nationale du Cameroun.

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Afficher plus

Articles Liés

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!