Banques et FinanceBanques et Finances
A la Une

Cemac : l’actionnaire majoritaire de la Bvmac met en vente ses parts

Née de la fusion des deux bourses sous régionales, la Bvmac fera désormais sans la Banque gabonaise de développement, qui détient y détient 32,15% de parts.

C’est un poids lourd dont devra désormais se passer la bourse sous régionale de la Cemac. La Banque gabonaise de développement (BGD), actionnaire majoritaire de la société boursière avec 32,15% des parts, a annoncé sa décision de les mettre en vente. L’information a été dévoilée au cours d’une session ordinaire du conseil d’administration Bourse des Valeurs mobilières d’Afrique centrale (Bvmac).  « De même, le conseil d’administration a été informé de la décision de l’actionnaire principal, la Banque Gabonaise de Développement (BGD), en cours de liquidation, de la mise en vente de sa participation » peut-on lire sur le communiqué final.

Lire aussi :  La Bvmac dans l’étau des créances impayées

En effet, c’est depuis septembre 2018, que l’institution bancaire a été placée en liquidation judiciaire, suite à la forte crise de l’économie nationale en 2015, et malgré les différents plans de sauvetage du gouvernement gabonais. Sa sortie de la bourse était donc prévisible, quoique porteuse d’intrigue pour certains observateurs. « Techniquement rien ne s’oppose à ce qu’une entité en liquidation soit actionnaire d’une société. Cela fait partie de son actif justement. Après, il est clair que c’est un gros défi si le premier actionnaire d’une société de Bourse qui se veut crédible présente ce type de faiblesse » confie une source à l’agence Ecofin.

Lire aussi : Bvmac : 10 institutions financières camerounaises entrent en bourse

Cette sortie de la BGD pourrait donc, reconfigurer le champ de l’actionnariat de la bourse régionale dominé jusqu’ici par les capitaux gabonais. Outre la BGD, BGFI Capital, filiale du groupe bancaire panafricain BGFI y détient 4,47% des actions. On retrouve aussi d’autres filiales de ce groupe comme l’assureur Assinco, ou encore BGFI Bourse. Dans le même temps, l’on se souvient que le 15 juillet dernier, la Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique Centrale avait délivré 10 agréments en qualité d’actionnaires de la BVMAC. De bonnes sources, il s’agit d’entreprises et d’institutions financières implantés au Cameroun. Pour l’instant, les plus gros actionnaires camerounais que sont le groupe Société Générale, la Société nationale des investissements, la Caisse autonome d’amortissement, la Caisse nationale de prévoyance sociale, la Caisse de stabilisation des prix des hydrocarbures et le Crédit foncier ne détiennent ensemble que 18,1% du capital de la bourse.

Lire aussi : La Bvmac affiche une capitalisation boursière de 299 milliards en 12 mois

Abonnement sur la page Twitter

Le plus récent

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer