Conjoncture
A la Une

Cemac : les prix du pétrole observent une embellie de 35,9% au premier trimestre 2021

C’est ce que révèle la Beac dans son rapport sur l’évolution des cours des principaux produits de base exportés par la Cemac au 1er trimestre 2021. Hormis le pétrole, les prix des autres produits exportés par les pays de la sous-région ont aussi connu une hausse.

« Au T1/2021, l’indice globale (hors pétrole et gaz naturels) s’est accru de 19,4 %, contre une progression de 4,3 % au T4/2020, et 15,9 % au T3/2020,en raison de la montée des cours des produits pétroliers », fait savoir la Beac dans son rapport sur l’évolution des cours des principaux produits de base exportés par la Cemac au 1er trimestre 2021. Cette hausse est tributaire de la hausse des cours des produits énergétiques (35,6%) et non-énergétiques (4,9 %).

Lire aussi : Exportations : les cours du pétrole augmentent de 5% au mois de mars

Pour le cas des produits énergétiques, la hausse de leurs cours au 1er trimestre 2021 atteint les 35,6% contre 7,3% au 4e trimestre 2020. Ceci s’explique par la hausse des prix du baril de pétrole, qui sont passés de 43,6$/baril (dollars/baril) au 4e trimestre 2020 à 59,3 $/baril au 1er trimestre 2021, soit une hausse de 35,9 %. Et des cours du gaz naturel dont les prix sont passés de 4,76 $/mmbtu au T4/2020 à 6,52 $/mmbtu au T1/2021, soit une hausse de 33,7%.

Lire aussi : Exportations de matières premières : le baril de pétrole augmente de 10% en janvier 2021

Du côté des produits non énergétiques de façon globale on observe aussi une hausse de  4,9% au T1/2021, après de 1,5 %au T4/2020. Le premier volet porteur de cette hausse est la catégorie des « produits agricoles », dont les prix ont augmenté de 3,8 % contre 1,6 % au T4/2020 avec une forte demande enregistrée sur des produits tels que l’huile de palme (dont les cours sont passés de 905,3$/mt au T4/2020 à 1401,4$/mt au T1/2021), le café (avec une hausse de 43,6 % à 3,55$/kg au T1/2021, après 2,47$/kg au trimestre précédent) ; le coton (1,99 $/kg au T1/2021, après 1,72 $/kg au T4/2020) ; et la canne à sucre (0,31 $/kg à 0,35 $/kg au T1/2021).

La catégorie des « métaux et minéraux », a aussi connu une augmentation de 14,6% contre 0,0 % au T4/2020. Hausse liée aux fortes variations qu’ont connu le prix du diamant (221,2 $/carat au T1/2021 après 154,8$/carat au T4/2020), le fer en hausse de (167,20$/dmtu au T1/2021 après 133,20$/dmtu (25,50%) au T4/2020) et le manganèse (2,1 $/kg au T1/2021, après 1,83$/kg).

La tendance haussière s’est aussi appliquée aux « produits forestiers » contenus dans les produits non énergétiques. Durant le 1er trimestre ses cours ont affiché une hausse de 3,8% contre 2,0%% au 4e trimestre 2020. « L’indice des cours des produits forestiers a atteint 86,9 au cours du trimestre en cours, après 83,7au T4/2020 (+3,8 %). Les feuilles de placage, le bois contre-plaqués, bois sciés et bois bruts sont les principaux vecteurs de cette croissance », indique le document de la Beac, qui retrace les cours des produits exportés par les pays de la sous-région. Du côté des produits de la pêche l’on enregistre une hausse de 1,8% au 1er trimestre contre -1,5%, le trimestre précédent.

Lire aussi : Pétrole, gaz, diamants gérés dans l’opacité au Cameroun

Perspectives                                  

Le document publié par la Beac projette sur le court terme, que selon la Banque mondiale, les prix des produits agricoles devraient augmenter légèrement au cours de l’année 2021, après une hausse estimée à 3% en 2020. Du côté des métaux et minerais, il est envisagé une remontée des prix liée à la reprise des politiques de relance en Chine. S’agissant du pétrole l’on part sur la base du prix du pétrole à 44 dollars. Du côté de l’or aussi, il est envisagé une hausse de ses prix durant l’année.

Pour rappel l’Indice Composite des Cours des Produits de Base (Iccpb), est un indice de type Laspeyres à pondérations glissantes, qui est fondé sur les cours de 28 produits de base exportés par la CEMAC, représentant 95% des valeurs de ses exportations.

Lire aussi : L’effet Coronavirus sur le baril de pétrole se poursuit

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?