Chargement des breaking news...
Afrique

Cemac : les réserves de change du Cameroun se consolident à 2 612,7 milliards au 2nd semestre 2022 (Rapport)

Le pays se positionne ainsi comme la première puissance économique détentrice des réserves de change en Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale. Il est suivi de la Guinée Equatoriale (788,8 milliards), du Gabon (617,3 milliards) et du Tchad (404,6 milliards).

Publiée jeudi 29 juin 2023 à 17:34:37Modifiée vendredi 3 mai 2024 à 16:50:07Temps de lecture 4 minPar Mairamou Abdou

La Direction générale du Trésor, de la Coopération financière et monétaire (Dgtcfm) vient de rendre publique la ‘’Note d’informations financières et monétaires ‘’ dont  EcoMatin a obtenu copie. Dans ce document qui donne une vue d’ensemble du système financier camerounais, l’on apprend qu’au 2nd semestre 2022, les réserves de change du Cameroun se sont consolidées à 2 612,7 milliards de Fcfa sur une valeur globale d’environ 5 226 milliards de Fcfa en zone Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cemac). Le pays se positionne ainsi comme le principal détenteur des réserves de change de la zone, avec des réserves allant au-delà de 2 500 milliards pour chaque mois du semestre. Il est suivi de la Guinée Equatoriale (788,8 milliards), du Gabon (617,3 milliards) et du Tchad (404,6 milliards).

Lire aussi : CEMAC : avec un bond de 110%, les sorties de devises plombent les efforts de la BEAC en matière de consolidation des réserves de change

D’une manière générale, depuis  la fin de l’année 2019, les réserves de change de la zone Cemac ont connu une croissance soutenue. Ceci notamment en raison d’une part, de la mise en œuvre d’une politique de change efficace, encadrée par la nouvelle réglementation des changes en vigueur, qui accorde une place de choix aux rapatriements des recettes d’exportation et aux rétrocessions des devises et d’autre part, des soutiens des partenaires techniques et financiers engagés dans des programmes avec des Etats membres de la sous-région

Lire aussi : Cemac : les réserves de change se consolident à 6 771,3 milliards à fin janvier 2023

Sorties de devises

Depuis l’entrée en vigueur, en 2019, du nouveau règlement sur le change, les devises rétrocédées à la banque centrale ont presque doublé passant de 6 201 milliards de Fcfa en 2019 à 11 946 milliards de F en 2022, selon les données de la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac). Cette progression s’est davantage accélérée en 2022 avec l’application dudit règlement aux entreprises du secteur extractif qui, en l’espace de 5 mois ont rapatrié 765 milliards de Fcfa de devises dans cette région, représentant plus de 10% des réserves de change à date.

Lire aussi : La Beac table sur des réserves de change de 4600 milliards (+10%) d’ici la fin de l’année

Ces efforts sont cependant anéantis par une augmentation des transferts sortants qui sont passés de 4 832,76 milliards en 2019 à 8 304 milliards de Fcfa en 2020. En 2022, le montant cumulé des transferts sortant est ressorti à 10 120 milliards de Fcfa soit un bond de 110 % par rapport à 2019. Ce qui représente une marge de progression plus importante que les transferts entrants. Les réserves de change de la Cemac ont toutefois progressé durant cette période passant de 3 858 milliards à plus de 7000 milliards de Fcfa soit 5 mois d’importations de biens et services selon la Banque centrale.

A LIRE AUSSI

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour €99.9 par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner