Chargement des breaking news...
Banques et Finances

Cemac : Makeda Asset Management envisage doubler son capital

Au cours d’un brunch organisé le 18 avril 2024, Serge Sah Ntamack, le directeur général de la société de gestion d’actifs Makeda a annoncé que le capital social de son entreprise passera de 150 millions de Fcfa à 300 millions d’ici fin avril 2024. Objectif, s’arrimer aux exigences de la nouvelle réglementation de la Cosumaf, et mieux se positionner sur le marché financier de la Cemac avec des produits adaptés.

Publiée vendredi 19 avril 2024 à 12:38:21Modifiée vendredi 19 avril 2024 à 18:15:06Temps de lecture 3 minPar Mairamou Abdou

Serge Sah Ntamack, DG Makeda Asset Management
Serge Sah Ntamack, DG Makeda Asset Management

Makeda Asset Management (MAM), une société de gestion de portefeuille a annoncé des changements stratégiques dans sa politique managériale. Au cours d’un brunch organisé le 18 avril 2024 à Douala, la capitale économique du pays, la société dirigée par le Camerounais Serge Sah Ntamack a annoncé une augmentation du capital social de l’entreprise, passant de 150 millions de Fcfa à 300 millions. A travers cette augmentation du simple au double qui prendra effet d’ici fin avril 2024, le gestionnaire de portefeuille entend s’arrimer aux exigences de la nouvelle réglementation de la Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique centrale (Cosumaf) afin de mieux se positionner sur le marché financier de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) avec des produits adaptés. « Dans le cadre du nouveau règlement Cosumaf qui a été publié en mai 2023, il est stipulé que nous devions passer à 300 millions de Fcfa. C’est à la valeur de cet article que nous avons décidé de doubler le capital, » fait savoir le Directeur général de MAM, Serge Sah Ntamack.

Lire aussi : CEMAC : le classement 2023 des sociétés de gestion d’actifs

Toutefois, la société de gestion d’actifs ne révèle pas quelle sera désormais la nouvelle géographie de son capital. Elle n'indique pas non plus qui seront les détenteurs des nouvelles actions. Ce qui va forcément entraîner une modification des statuts de l’entreprise.

Lire aussi : CEMAC : Le classement 2022 des sociétés de gestion de portefeuille

Au 31 décembre 2023, MAM revendique des actifs sous gestion de 509,9 millions de Fcfa. Venant de 300 millions de F en 2022, MAM détient 0,08 % des parts de marché, dominé par Harvest Asset Management du Camerounais Marc Kamgaing. HAM reste, comme c’est le cas depuis 2020, leader incontesté sur le marché de la gestion d’actif dans la Cemac et contrôle 47,46 % de l’encours global. Sur le long terme, ce petit poucet projette de se hisser au top 3 des gestionnaires d’actifs en Cemac car, « nous pensons que le marché financier est encore pour le moment vierge. Il faut comprendre que MAM ne se limite pas seulement au Cameroun. Aujourd’hui nous avons 6 pays dans la zone Cemac donc il y’a des possibilités de pouvoir capter les investisseurs des autres pays, et donc d'accroître l’assiette des actifs, » explique le DG.

Lire aussi : Ejara décroche sa licence auprès de l’AMF pour opérer sur le marché français

Créé en janvier 2021, Makeda a obtenu l’agrément comme société de gestion d’actifs en Cemac par la Cosumaf. Cet intermédiaire du marché financier de la Cemac est une filiale du groupe Ejara, la fintech camerounaise pilotée par Nelly Chatue Diop, son CEO. En mai 2023, MAM lance le Fonds commun de placement (FCP) Makeda Horizon, un fonds d'obligations et autres titres de créances agréé par la Cosumaf.

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour €99.9 par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner