CHAN 2020
A la Une

CHAN 2020 : le Cameroun tenu en respect par le Mali

Les Lions A’ ont fait jeu égal (1-1) contre les Aigles ce mercredi 20 janvier 2021, lors de la deuxième journée dans le groupe A.

En abordant la rencontre de ce mercredi 20 janvier 2021 contre le Mali, à l’occasion de la deuxième journée dans la poule A de ce Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) de football 2020, le Cameroun avait affiché sa détermination à poinçonner son ticket qualificatif pour les quarts de finale. Ils l’ont même été dès la 6e minute de jeu après l’ouverture du score signée Bienvenu Banga. Le capitaine des Lions indomptables est monté aux avant-postes sur un coup-franc obtenu par son équipe et tiré par Junior Mfedé, parvient à tromper Cheick Abdoul d’un coup de tête (6e).

Les hommes de Ndtoungou Mpilé se voient très tôt au second tour, oubliant qu’ils n’avaient pas encore disputé le seizième de cette rencontre. Leur avantage dure à peine douze minutes, puisque les équipiers de Cheick Abdoul reviennent aussitôt au score, également sur un coup de pied arrêté. Moussa Kone est accroché à l’entrée de la surface camerounaise, le défenseur Issaka Samake se propose de l’exécuter et d’une superbe frappe enveloppée, laisse pantois Haschou Kerrido (12e).

Les compteurs sont remis à zéro, et les deux meilleures équipes du groupe A repartent sur un rythme nouveau. Les Maliens se montrent même plus dangereux dans cette première période, et manquent de peu de saler l’addition. Sur un contre malien, Moussa Kone se retrouve nez à nez avec le gardien camerounais, et repousse sa tentative d’une main ferme (21e).

En deuxième période, les deux nations continuent de s’épier. Les assauts à répétition entrepris de part et d’autre restent improductifs. Le Cameroun comme le Mali passent pourtant à deux doigts de changer la donne, chacun de son côté. La barre transversale sauve Cheick Abdoul sur un tir au cordeau de Bertrand Mani (64e), alors que Haschou Kerrido, bien présent sur ses appuis, repousse une fois encore un face-à-face avec Sadio Kanoute (64e).

Au finish, les deux équipes se séparent dos-à-dos, sur ce score de parité (1-1), et restent les deux meilleures de la poule A. Néanmoins, en cas de victoire du Zimbabwe sur le Burkina Faso, les hommes de Ndtoungou Mpilé pourraient d’ores et déjà poinçonner leur ticket les quarts de finale.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page