A la UneCHAN 2020
A la Une

CHAN 2020- Martin Ndtoungou Mpile : « Je suis satisfait parce que nous avons pris trois points »

En conférence de presse d’après-match Cameroun-Zimbabwe, le sélectionneur des Lions Indomptables A’ s'est réjoui des trois premiers points pris dans la compétition.

Analyse du match

Je savais que le match allait être difficile parce que tous les matches d’ouverture sont difficiles étant donné que chacun part sur le même pied d’égalité. Je vais dire que je suis satisfait parce que nous avons pu avoir trois points aujourd’hui et l’idéal est toujours de commencer ce genre de match avec trois points mais en même temps, je félicite le Zimbabwe qui a eu un comportement très honorable.

L’apport des matches amicaux

Après les matches de préparation, on a décelé ce qui faisait en sorte qu’on ne puisse pas bien jouer. Il y avait quelques joueurs clés qui étaient absents, donc, on a retrouvé tous ces équilibres là aujourd’hui. Ce qui a rendu l’équipe un peu plus fluide dans le jeu, plus agressive et plus conquérante. Des réajustements faits sur le plan tactique et sur l’effectif. Nous sommes en train d’avoir une équipe qui brille, qui est capable d’avancer dans la compétition.

Les faiblesses de l’équipe

Je pense que le principal problème que nous avons, c’est au niveau de la finition. Il faut qu’on soit plus adroit devant les buts, il faudrait qu’ils soient plus prompts  dans les dernières passes pour qu’on puisse faire un meilleur résultat. Je pense que ma défense a été assez bonne, mon milieu de terrain également dans les phases de transition, maintenant, il faut revenir sur la finition et je pense que c’est là où il faut insister avant le deuxième match.

Les prestations de Jacques Zoua et de Yannick Ndjdeng

Vous savez, quand on prépare les joueurs pour une compétition, on regarde la qualité des joueurs, on voit ce que chaque joueur peut apporter dans le groupe. Je pense que Jacques, il faut le dire, a eu une bonne maitrise du ballon, certaines très bonnes  passes décisives. Je pense qu’il va monter en puissance progressivement et vraiment impacter au niveau du groupe. Yannick lui, est entré à 20 minutes de la fin, a fait ce qu’il devait faire. Il fallait garder l’équilibre, il est venu, il a gardé cet équilibre et je pense que ce n’était pas mal.

Yannick KENNE

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page