Business et Entreprises
A la Une

China First Highway décroche le marché de construction du pont de Nyong à Malombo d’un montant de plus de 8 milliards 

L’entreprise chinoise était en compétition avec le français Razel selon l’appel d’offres lancé en juin dernier.

Dans un communiqué rendu public le 4 décembre 2023, le ministre des travaux publics Emmanuel Nganou Djoumessi annonce l’attribution du projet de construction du pont sur le fleuve Nyong à Malombo à China First Highway Engineering Company LTD.  L’entreprise chinoise gagne le marché face au français Razel à l’issue d’un appel d’offres lancé en juin dernier. Les travaux financés par Budget d’investissement public (BIP) du Mintp à hauteur de 8,6 milliards de Fcfa seront réalisés pendant 36 mois (03 ans).

En attendant le démarrage effectif du chantier « dans les prochains jours », il convient de souligner que la contractualisation de l’entreprise adjudicataire sonne comme la fin d’une longue période d’attente des populations de cette localité de Makak dans la région du Centre.

Lire aussi :  Région du Centre : le gouvernement ressuscite le projet de construction d’un pont sur le fleuve Nyong à Malombo

C’est depuis 2007 que le groupement camerounais Bet Ecta Btp a mené les études de faisabilité, mais depuis lors, il est sans suite favorable visiblement à cause du manque de financements. Il a fallu attendre 15 années plus tard (2021) pour qu’un bac, d’une capacité de 17 tonnes soit installé sur ce fleuve par les autorités administratives ceci après le décès des 02 femmes suite au chavirement d’une pirogue artisanale lors de la traversée du fleuve. Même si la Commission nationale anticorruption (Conac) dans son Rapport sur l’état de la lutte contre la corruption en 2022, révèle qu’un montant de 90,968 millions de Fcfa a été détourné dans le cadre de la « non-exécution du marché des travaux de réhabilitation » dudit bac.

Néanmoins, c’est après ce drame que le ministre des Travaux publics a ordonné en juillet 2022, l’actualisation des études qui avaient déjà été menées sur le terrain en vue de la construction de cette infrastructure. D’où la recherche des prestataires.

Lire aussi : Réhabilitation du bac sur le fleuve Nyong : 91 millions de Fcfa détournés(Conac)

Réalisée, l’infrastructure devrait améliorer la qualité de vie des populations et contribuer également à augmenter le trafic. Concrètement, il permettrait d’améliorer la fluidité de la circulation, en particulier, le transport des personnes et marchandises, afin d’accroître la compétitivité de la chaîne de transport dans le département du Nyong et Kellé et entre ce dernier et ceux limitrophes tels le Mfoundi et la Sanaga-Maritime, ainsi que les départements du Nkam et du Wouri. Le pont vise également à sécuriser et pérenniser la traversée du fleuve Nyong au niveau de Malombo, où plusieurs pertes en vie humaines ont déjà été enregistrées pendant cette traversée et de valoriser le potentiel touristique de la zone, notamment avec la chute de Mpoumé d’environ 744 m.

A LIRE AUSSI :

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page