Conjoncture

Chine-Cameroun : 24 nouveaux médecins chinois attendus au Cameroun

Le ministre de la Santé publique Manaouda Malachie, et l’ambassadeur de Chine au Cameroun Wang Ying ont signé un protocole d’accord y relatif le 1er août dernier à Yaoundé. Les spécialistes auront un séjour de deux ans en terre camerounaise.

Dans les prochains jours, le Cameroun accueillera une vague de 24 médecins spécialistes chinois pour soutenir l’offre en soins de santé dans quelques hôpitaux du territoire national. Le ministre de la Santé, Manaouda Malachie, et l’ambassadeur de Chine au Cameroun, Wang Ying, ont signé un protocole d’accord en faveur de leur déploiement le 1er août dernier à Yaoundé.

En effet, il s’agit de la 19ème mission médicale chinoise inscrite dans la cadre de la coopération Chine-Cameroun. D’après des informations recueillies dans le quotidien bilingue national, les 24 spécialistes vont se déployer à l’hôpital gynéco-obstétrique et pédiatrique de Yaoundé et l’hôpital de district de Mbalmayo pendant deux ans.

Leur activité consistera tout comme les précédentes missions, à contribuer à la prise en charge des populations camerounaises, promouvoir les échanges professionnels et renforcer les capacités du personnel médical des hôpitaux hôtes en leur apportant l’expertise chinoise.

Pour rappel, la Chine a déjà déployé plus de 600 médecins au Cameroun depuis l’arrivée de la première mission en 1975, d’après des données du ministère de la Santé. Et cette vague est loin d’être la dernière : « D’autres missions médicales vont arriver. Nous avons aussi déjà un projet d’acheminement d’une équipe à l’hôpital gynéco-obstétrique et pédiatrique de Douala. Nous sommes en train d’évaluer les modalités. Sur un autre plan, la Chine est aussi prête à travailler avec le Cameroun pour renforcer ses capacités dans la lutte contre le paludisme », a indiqué Wang Ying au terme des échanges. Par ailleurs, la Chine a par le passé, approvisionné le secteur sanitaire camerounais en ambulances médicalisées, médicament, matériels roulant et même des formations sanitaires.

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Afficher plus

Articles Liés

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!