Business et Entreprises
A la Une

Classement : aucun milliardaire de la zone Cemac dans le Top 20 des hommes les plus riches d’Afrique en 2024

Dans ce classement 2024 du magazine Forbes, la Communauté de développement de l’Afrique australe (Cdaa) se taille la part du lion avec 8 représentants dont 6 Sud-africains, tandis que le Nigérian Aliko Dangote et ses 13,9 milliards de dollars de fortune conserve la couronne de l’homme le plus riche du continent pour la 13e année consécutive.

Le magazine Forbes a récemment publié son classement 2024 des milliardaires africains. Le nombre des hommes d’affaires africains disposant d’une fortune égale ou supérieure à un milliard de dollars s’est élargi, passant de 19 en janvier 2023 à 20 cette année. Ainsi, ni Baba Ahmadou Danpullo, l’homme le plus riche du Cameroun et d’Afrique francophone dont la fortune est estimée à 561 milliards de Fcfa, encore moins le Gabonais Christian Kerangall, ni aucune autre fortune de la Communauté Economique et Monétaire d’Afrique Centrale (Cemac) ne figure dans ce classement, qui ne prend en compte que les milliardaires résidant en Afrique ou exerçant leur activité principale sur le continent.

En revanche, la Communauté de développement de l’Afrique australe (Cdaa) se taille la part du lion dans ce cercle très restreint avec 8 représentants dont 6 Sud-africains, un Tanzanien et un Zimbabwéen. Idem pour l’Union du Maghreb arabe (UMA) avec ses 5 Egyptiens, 2 Marocains et un Algérien, tandis que la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cdeao) est représentée dans ce classement par 4 ressortissants du Nigeria.

Le Nigérian Aliko Dangote toujours numéro un

Le classement 2024 de Forbes place Aliko Dangote au sommet des plus grandes fortunes du continent. Le Nigérian conserve le premier rang pour la 13e année consécutive avec une fortune estimée à 13,9 milliards de dollars. Ses avoirs ont augmenté de 400 millions de dollars au cours de l’année écoulée, malgré un contexte marqué par la dévaluation du Naira, la monnaie locale au Nigeria, combinée à la suppression des subventions aux carburants qui a fait grimper les prix en flèche. A l’âge de 66 ans, cet entrepreneur a bâti sa richesse dans le secteur du ciment, où il revendique notamment 32% de part de marché au Cameroun, ainsi que dans le domaine du sucre. De plus, l’année dernière, il a inauguré une raffinerie de pétrole à Lagos, la plaque tournante économique du Nigeria.

lire aussi : L’Afrique centrale absente du top 10 des Hommes les plus riches du continent 

Deux Sud-africains dans le Top 3

Deux Sud-africains composent le Top 3 des plus grosses fortunes d’Afrique aux côtés du Nigérian Aliko Dangote. Il s’agit respectivement de Johann Rupert et Nicky Oppenheimer. Le premier est un magnat des produits de luxe, qui conserve la deuxième place avec 10,1 milliards de dollars contre 10,7 milliards de dollars début 2023, soit une baisse de 600 millions de dollars. Son compatriote, Nicky Oppenheimer arrive en troisième position avec une fortune estimée à 9,4 milliards de dollars, en augmentation d’un milliard de dollars par rapport à l’année précédente. Première fortune d’Afrique du Sud en 2011 avec 7 milliards de dollars, il a construit sa richesse à la tête de la compagnie d’extraction de diamants De Beers et de sa filiale Diamond Trading Company.

L’Egyptien Nassef Sawiris, meilleure hausse

Parmi les 20 milliardaires répertoriés par Forbes, 13 ont vu leurs avoirs nets augmenter en un an. Et celui qui tient la palme dans ce cercle se nomme Nasseff Sawiris. La richesse de l’homme le plus fortuné d’Egypte, également propriétaire d’Aston Villa, un club de première division de football en Angleterre, a connu une augmentation d’1,4 milliard de dollars pour se situer à 8,7 milliards de dollars. Cette croissance exceptionnelle est attribuée à la hausse du cours de l’action d’Adidas dont il détient environ 6 %, ainsi qu’aux dividendes versés par cette société allemande de fabrication de chaussures de sport et par le conglomérat familial Orascom Construction Industries (OCI), dont il est le directeur général.

Notons que le montant cumulé des avoirs des vingt personnalités recensées par Forbes a légèrement rebondi pour atteindre les 82,4 milliards de dollars, soit une augmentation de 900 millions de dollars par rapport aux 81,5 milliards de dollars enregistrés douze mois plus tôt.

Top 20 des milliardaires africains en 2024 :

1.      Aliko Dangote : 13,9 milliards $ (Nigeria)

2.      Johann Rupert : 10,1 milliards $ (Afrique du Sud)

3.      Nicky Oppenheimer : 9,4 milliards $ (Afrique du Sud)

4.      Nassef Sawiris : 8,7 milliards $ (Egypte)

5.      Mike Adenuga : 6,9 milliards $ (Nigeria)

6.      Abdulsamad Rabiu : 5,9 milliards $ (Nigeria)

7.      Naguib Sawiris : 3,8 milliards $ (Egypte)

8.      Mohamed Mansour : 3,2 milliards $ (Egypte)

9.      Koos Bekker : 2,7 milliards $ (Afrique du Sud)

10.  Patrice Motsepe : 2,7 milliards $ (Afrique du Sud)

11.  Issad Rebrab : 2,5 milliards $ (Algérie)

12.  Mohammed Dewji : 1,8 milliard $ (Tanzanie)

13.  Strive Masiyiwa : 1,8 milliard $ (Zimbabwe)

14.  Aziz Akhannouch : 1,7 milliard $ (Maroc)

15.  Othmen Benjelloun : 1,4 milliard $ (Maroc)

16.  Youssef Mansour : 1,3 milliard $ (Egypte)

17.  Yasseen Mansour : 1,2 milliard $ (Egypte)

18.  Christoffel Wiese : 1,2 milliard $ (Afrique du Sud)

19.  Michiel Le Roux : 1,1 milliard $ (Afrique du Sud)

20.  Femi Otedola : 1,1 milliard $ (Nigeria)

lire aussi : Transport maritime : au Cameroun, le milliardaire Baba Danpullo attaque le marché du transit

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page