Conjoncture

Classement: le Top 10 des corps de métier les plus corrompus au Cameroun

Les personnels de la police, de la justice, et de la gendarmerie nationale sont considérés par les populations comme les plus corrompus de l’administration.

C’est le résultat d’une enquête menée par les équipes de la Conac sur l’indice de perception de la corruption par les Camerounais. Un échantillon de 6 148 personnes issues de divers corps de métier ont été soumis à un questionnaire. Il ressort donc que 28% des populations interviewées estiment que le corps des personnels de la police est le plus corrompu de l’administration camerounaise. Il est suivi des corps de personnels de la justice et de la gendarmerie nationale qui occupent respectivement les 2è et 3è rangs. Les personnels du ministère de la santé sont cités par 8,05% de la population et occupent la 4è position, suivis des personnels des finances (5è) avec 5,57%. Les personnels de 5 autres administrations complètent le top 10. Il s’agit notamment de l’éducation (Minedub, Minesec, Minesup), des impôts, la douane, les collectivités territoriales décentralisées, et le Minatd.

Il ressort des données collectées que le corps des personnels de la police est classé en tête des plus corrompus dans chacune des dix régions du pays. Cette perception est plus marquée dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest, où respectivement 40,91% et 37,2% des personnes estiment que le corps de la police est le plus corrompu

Il ressort des données collectées que le corps des personnels de la police est classé en tête des plus corrompus dans chacune des dix régions du pays. Cette perception est plus marquée dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest, où respectivement 40,91% et 37,2% des personnes estiment que le corps de la police est le plus corrompu. Ensuite, dans 7 des 10 régions, le corps des personnels de la justice est cité comme étant le 2è corps le plus corrompu. Dans les régions du Centre et de l’Est, le corps des personnels de la gendarmerie nationale est considéré comme le 2è le plus corrompu par respectivement 23,25% et 24,2% des enquêtés. Dans le Centre, il est suivi du corps des personnels du Minjustice, du Minsanté et de la combinaison Minedub/Minesec. Tandis qu’à l’Est, le corps de la gendarmerie nationale est suivi des corps des personnels du Minsanté et du Minjustice, respectivement 4è et 5è.

Les autres pourcentages au-dessus de 10% sont observés dans la région du Nord où le corps des personnels du Minsanté est le 3è des plus corrompus par 12,6% de la population interrogée, le Nord-Ouest où celui des Impôts est classé 3è par 11,55% des populations, à l’Ouest où 13,44% des personnes estiment que la gendarmerie nationale est au 3è rang et dans le Sud où le corps de la santé publique et de la gendarmerie occupent les 3è et 4è rangs des plus corrompus.

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Rejoignez 1 autre abonné

Afficher plus

Articles Liés

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!