Afrique Centrale
A la Une

Climat des affaires : le gouvernement gabonais séduit les opérateurs économiques français installés dans le pays

Avec 27% de parts de marché, la France reste encore dans le peloton de tête des plus gros fournisseurs du Gabon.

Les milieux d’affaires français installés au Gabon font de la résistance quant  à leur implication dans la vie économique du pays. Mais la concurrence asiatique et d’autres facteurs défavorisants attisent la méfiance de ces derniers à continuer d’injecter des sommes importantes dans les secteurs d’activités du pays.

Lire ausi : Gabon : Ali Bongo fait son bilan et dévoile ses chantiers pour les années à venir

Ces derniers qui ont discuté avec les autorités gouvernementales évoquent entre autres, le règlement de la dette intérieure due aux entreprises privées, la question de la TVA, les paiements étrangers et la réglementation communautaire sur le change, le droit du travail et l’administration des prix du pain et des carburants.

Lire aussi : Cemac : 2 projets intégrateurs sur 12 lancés

Face à ces inquiétudes, les autorités ont présenté un éventail des réformes structurelles visant à améliorer l’environnement des affaires dans le pays. Ces réformes qui visent à rendre le pays plus attractif et compétitif portent sur  les  nouveaux  codes du Travail, des mines et des hydrocarbures.

Lire aussi : Transport maritime-Gabon : la CNNII tient sa première assemblée générale 9 ans après sa création et révise ses statuts

Les hommes d’affaires français installés au Gabon sont présents dans le secteur du bois, du pétrole, les mines, la grande distribution, les télécoms et les services.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page