Politiques Publiques
A la Une

Commande publiques : 7201 marchés publics à gagner en 2021

Les départements ministériels, les communautés urbaines, les communes, les services déconcentrés de l’Etat, les Etablissements publics, les programmes et projets ont programmé des prestations évaluées à 1132,485 milliards de Fcfa. Depuis janvier 2021, c’est le chassé-croisé entre grandes entreprises, PME, organisations communautaires à la base, organisations de la société civile et artisans pour satisfaire les commandes publiques en Approvisionnements Généraux, Autres infrastructures Bâtiments et équipements collectifs, routes, services et prestations intellectuelle.

Deux mois après les conférences de programmation des marchés publics de l’exercice 2021, courant décembre 2020, les acteurs de la chaine des marchés publics ont désormais le détail de la programmation de la passation et de l’exécution des marchés publics pour l’année en cours. Les journaux de programmation des marchés publiés par le ministère des Marchés publics (Minmap) renseignent que le premier appel d’offres de l’exercice a été lancé par la Délégation générale à la Sureté nationale le 28 décembre 2020 en vue de l’équipement en mobilier de l’hôtel de police de l’Ensp Yaoundé. Ce marché a été attribué le 15 février 2021. La signature de la lettre de service est programmée le 8 mars prochain tandis que le démarrage et la réception des travaux auront lieu le 22 mars 2021. Coût de la prestation : 70 millions de Fcfa.

Lire aussi : Marchés publics : la dématérialisation des procédures de passation à la traîne

Depuis lors, c’est le chassé-croisé entre grandes entreprises, PME, organisations communautaires à la base, organisations de la société civile et artisans pour satisfaire les commandes publiques en Approvisionnements Généraux (AG), Autres infrastructures (AI), Bâtiments et équipements collectifs (BEC), Routes, Services et Prestations Intellectuelle (SPI). Ces acteurs ont leur attention tournée vers les départements ministériels, les communautés urbaines, les communes, les services déconcentrés de l’Etat, les Etablissements publics, les programmes et projets, tous pourvoyeurs de marchés publics. 7201 marchés publics sont ainsi programmés en 2021 pour un montant global de 132,485 milliards de Fcfa.

Le Minmap recense 805 maitres d’ouvrages et maitres d’ouvrages délégués dont 360 communes, 267 Services déconcentrés régionaux et départementaux, 83 établissements publics, 43 projets et programmes, 38 départements ministériels et 14 communautés urbaines. D’une manière générale, les AG représentent 1464 marchés pour une enveloppe de 132,575 milliards de Fcfa ; 1437 AI pour 138,668 milliards ; 2428 BEC pour 154 milliards ; 925 marchés routiers pour 608,592 milliards et 947 SPI pour 98,625 milliards de Fcfa.

La part belle aux Collectivités

En tant qu’autorités contractantes, les maires vont lancer 4551 marchés publics cette année pour 114,959 milliards de Fcfa ; les directeurs généraux des établissements publics prévoient 806 marchés pour un total de 95,934 milliards ; les chefs de départements ministériels ont programmé 717 marchés pour une enveloppe de 609 milliards de Fcfa ; les coordonnateurs de programmes et projets en ont programmé 518 pour 223,242 milliards ; les maires de ville, 278 pour 76,667 milliards ; les préfets, 216 pour 8,655 milliards ; les gouverneurs, 4,487 milliards.

Lire aussi : Commande publique : 142 marchés publics résiliés par le Minmap

Au niveau des départements ministériels, le Top 5 est constitué par le ministère des Travaux publics a programmé 91 marchés pour plus de 441 milliards, suivi du Ministère de la Santé avec 44 marchés pour 7,66 milliards ; le ministères des Postes, 35 marchés pour 8,913 milliards, le ministère de l’Economie, 31 marchés pour 8,716 milliards et le ministère des Enseignements secondaires, 26 marchés pour 2 milliards. A contrario, le ministère de l’Environnement, le ministère de l’Habitat et le ministère des Finances ne prévoient que trois marchés chacun pour des budgets respectifs de 250 millions, 221 millions et 181 millions.

Au niveau des régions, l’Adamaoua enregistre 402 marchés pour 11,685 milliards ; le Centre, 982 pour 36,164 ; l’Est, 425 pour 10,541 milliards ; l’Extrême-nord, 841 pour 19,856 milliards ; le Littoral, 557 pour 64,318 milliards ; le Nord, 489 pour 10,184 milliards ; le Nord-ouest, 328 pour 10,039 milliards ; l’Ouest, 469 pour 22,660 milliards ; le Sud, 374 pour 10,099 milliards et le Sud-ouest, 293 pour 9,219 milliards.

Ne sont pas pris en compte les marchés publics relatifs aux achats passés par bons de commande administratifs dont les montants sont inférieurs à cinq millions Fcfa et les marchés à caractère spécial.

Lire aussi : Marchés publics : ces ministères qui ont tiré le budget 2019 vers le bas

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page