Chargement des breaking news...
Conjoncture

Commerce : Alucam, Bocom et Nestlé parmi les 9 nouvelles entreprises camerounaises admises au bénéfice du régime préférentiel de la Cemac

Le pays compte désormais 1080 produits autorisés à circuler en franchise de droits de douane au sein de l’espace communautaire.

Publiée vendredi 12 avril 2024 à 21:30:11Modifiée vendredi 12 avril 2024 à 21:30:14Temps de lecture 2 minPar Jean Omer Eyango

Le ministre du Commerce et les représentants des entreprises
Le ministre du Commerce et les représentants des entreprises

Le ministre du Commerce du Cameroun et le directeur du bureau sous-régional de la Commission économique des Nations unies ont remis ce 12 avril à Yaoundé, des agréments à un total de 9 nouvelles entreprises camerounaises admises au bénéfice du régime préférentiel de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac). Il s’agit, dans le détail, d’Alucam (04 produits), de Mauvillac Industries Africa Cameroun (23 produits), de la Société africaine des saveurs (06 produits), de Bocom Petroleum (20 produits), de Novia Industries (8 produits), de Softcare Cameroon Limited (05 produits), de Cimpor Cameroun (3 produits), de Nestlé Cameroun S.A (1 produit) et enfin de Multiprint Labels & Packaging (4 produits).

Lire aussi : Commerce sous-régional : 232 produits camerounais obtiennent le tarif préférentiel Cemac

Cette dizaine de sociétés élues pour intégrer ce mécanisme de libre-échange à l'issue de la session statutaire de la Commission permanente du commerce et des investissements de la Cemac tenue le 19 janvier dernier à Malabo (Guinée équatoriale), vont débarquer sur ce marché plus élargi d’environ 51 millions de consommateurs avec 70 produits, portant ainsi à 1080, le nombre de produits provenant du Cameroun, autorisés à circuler librement, c'est-à-dire, en franchise de droits de douane au sein de l’espace communautaire. 

Lire aussi : 210 produits camerounais reçoivent le régime préférentiel Cemac

Ces nouvelles admissions placent le Cameroun, première économie de la Cemac tant par la taille de sa population (environ 30 millions d’habitants) que par son PIB, une fois de plus en tête des pays bénéficiaires du régime préférentiel communautaire en Afrique centrale. Jusque-là, le pays avait réussi à intégrer 61 entreprises dans ce mécanisme de la Cemac, pour 761 produits. A ceci il faut ajouter les 36 entreprises agréées par la Ceeac pour 249 produits. Les entreprises élues à ce régime vont davantage contribuer à : la promotion du label « made in Cameroon » dans la région ; de gagner des parts de marché à l'étranger ; d'améliorer de manière significative leurs productivités, leurs exportations et leurs compétitivités, notamment dans un contexte marqué par l'opérationnalisation effective de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf).

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour €99.9 par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner