Chargement des breaking news...
Echos des régions

Communauté urbaine de Douala : 30 milliards de FCFA recouvrés au premier semestre 2022

La session plénière ordinaire du Conseil de Communauté de cette institution, consacrée à l'évaluation du niveau d'exécution du budget, au premier semestre 2022, s'est déroulée le 29 juillet 2022.

Publiée jeudi 4 août 2022 à 17:47:43Modifiée vendredi 3 mai 2024 à 10:42:11Temps de lecture 4 minPar Georges Semey

La CUD en session de son conseil de communauté

D'après les chiffres rendus publics le 29 juillet 2022, la Communauté urbaine de Douala clôture le premier semestre 2022 avec un reste de recettes à recouvrer de 5,4 milliards de FCFA. Le Conseil de Communauté évaluait au 30 juin 2022, le budget de cette institution. Exécuté à mi-parcours, le budget de la Cud connaît globalement un taux de 56,4%. Arrêté en recettes et en dépenses à la somme de 58,9 milliards de FCFA, ce budget a été porté à hauteur de 61,9 milliards de FCFA à la faveur de l'incorporation des excédents des recettes sur les dépenses de l'exercice 2021 (3,03 milliards de FCFA). Soit 57,1 milliards de FCFA de recettes de fonctionnement et 4,8 milliards de FCFA de recettes d'investissement.

Lire aussi : Douala : la guerre contre les affiches publicitaires illégales est lancée !

Au 30 juin 2022, les recettes ont connu des émissions de 33,95 milliards de FCFA, et des recouvrements d'environ 30,18 milliards de FCFA. Les émissions de recettes enregistrent par conséquent un taux d'émission global de 54,8 % par rapport aux prévisions. Soit une progression d'environ 10% par rapport à l'exercice 2021 (49,6%). Cette embellie s'explique par un bon comportement des recettes de la Direction générale des grandes entreprises, des recettes publicitaires, des droits de marchés et de parking, ainsi que des produits issus des certificats d'urbanisme. Tandis que les recettes émanant des permis de construire ou des centimes additionnels communaux sont en baisse au premier semestre 2022.

Lire aussi : Compétitivité : la région du Littoral redoute une récession économique

Quant aux dépenses, leurs engagements s'élèvent à 30,24 milliards de FCFA, alors que les liquidations enregistrent 22,37 milliards de FCFA (11,2% en juin 2021), pour des ordonnancements de 19,15 milliards de FCFA. Notons que les dépenses de fonctionnement clôturent le premier semestre 2022 avec un taux d'engagement de 41,3%, alors que les dépenses d'investissement enregistrent un taux d'ordonnancement de 51%. «Bien qu'en rencontrant certaines difficultés , je me réjouis du fait que le niveau des engagements budgétaires du premier semestre marque une amélioration par rapport à la performance du premier semestre de l’exercice précédent 2021», a affirmé le Dr. Roger Mbassa Ndine, le Maire de Douala.

Lire aussi : Douala : batailles juridiques autour du paiement de la redevance publicitaire

La Communauté urbaine de Douala a également procédé à l'évaluation de ses 4 programmes. Inscrit dans le budget 2022 pour un montant de 2,3 milliards de FCFA, le programme 1 qui «offre des services sociaux de base» a été exécuté à un taux de 6%. Le programme 2 sur «la promotion du développement économique et la protection de l'environnement», affiche un taux d'exécution d'environ 29,5% (25,4 milliards de FCFA). Le programme 3 sur «la promotion de la citoyenneté, la culture, le sport et l'appui à la jeunesse» budgétisé à hauteur de 2, 1 milliards de FCFA connaît une exécution d'environ 5%. Ce taux est de 31% pour le programme «gouvernance et administration locale», budgétisé à 31,9 milliards de FCFA.

Lire aussi : La Communauté urbaine de Douala s’associe au PAD pour relancer le projet Sawa Beach (550 milliards)

L'exécution de ce budget sera marquée d'après ce dernier, par les tensions du fait de la crise Russo- Ukrainienne, la conjoncture internationale et la hausse du fret maritime. Plusieurs chantiers se sont toutefois poursuivis durant les 6 premiers mois de cet exercice. Notamment le renforcement de l'éclairage public, le reprofilage des routes, l'aménagement des voies en pavés ou la construction des infrastructures sociales de base. «Les performances enregistrées par la ville sont la résultante d'un travail acharné de nos équipes. Il est vrai que certains travaux engagés dans la ville traînent à être livrés, du fait de la saison des pluies, mais aussi des tensions de trésorerie. La CUD accuse des retards des paiements des prestataires, c'est pourquoi un comité ad hoc de paiement y afférent que je préside, a été créé», a conclu le Maire de Douala, qui espère, pour le dernier semestre poursuivre ou améliorer la dynamique enregistrée au premier semestre en termes de recettes et d'accélération des dépenses.

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner