Chargement des breaking news...
Business et Entreprises

Compétitivité : La Ceeac se dote d’un protocole pour l’amélioration du climat des affaires

Les experts de cette communauté économique qui regroupe 11 pays de l’Afrique centrale se sont réunis du 7 au 9 mars 2023 à Kigali au Rwanda, dans le but d’élaborer ce document stratégique qui viendra booster la croissance de la zone. Il permettra également aux entreprises de bénéficier de divers avantages au niveau communautaire.

Publiée mercredi 15 mars 2023 à 10:33:22Modifiée jeudi 16 mars 2023 à 13:57:13Temps de lecture 3 minPar Georges Semey

L’histoire de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (Ceeac) retiendra de Kigali, la ville dans laquelle le Protocole pour l’amélioration du climat des affaires en Afrique centrale, a été adopté. En effet, la capitale Rwandaise a abrité du 7 au 9 mars 2023, les travaux de l’atelier de validation du Programme Régional pour l’amélioration du climat des affaires en Afrique Centrale (Praca- Ac). Les experts des 11 pays de la zone ont explorés les pistes de réflexions en faveur d’un environnement des affaires plus attractifs au regard, notamment de la mise en œuvre de la Zone de libre-échange continentale Africaine (Zlecaf), la promotion de la politique d’import-substitution et la diversification des échanges sous-régionaux.

Lire aussi : La Cemac et la Ceeac visent un taux de 9% d’échanges infrarégionaux

Pour ce faire, 5 piliers ont été examinés: l’appui à la gouvernance et à la modernisation des politiques publiques ; la levée des contraintes et la réduction du coût d’accès au financement ; le soutien au développement des services digitalisés aux entreprises; l’amélioration de l’efficacité des marchés publics et de leur accès aux petites et moyennes entreprises ; et le renforcement du dialogue public-privé sur l’amélioration du climat des affaires au niveau national et régional. Pour Daniel Claude Abate, Vice-président exécutif du Haut Conseil des affaires de l’Afrique centrale (Hca-Ac), «les travaux ont permis d’arrêter et de valider les axes stratégiques du programme, ainsi que la déclinaison des actions ou de réformes à mener pour leur mise en œuvre. »

Lire aussi : Fonds bleu: la CEEAC peaufine une stratégie de valorisation de ses ressources

Y prenaient part, la ministre déléguée aux affaires africaines du Rwanda ; le commissaire de la Ceeac en charge du marché commun et des affaires économiques et financières ; les hauts responsables des administrations en charge de l’amélioration du climat des affaires des 11 États membres ; les représentants des agences nationales de promotion des investissements et les membres du Conseil d’administration du Hca-Ac. «Nous avons adopté un Protocole qui comporte plusieurs engagements concrets pour les 11 États membres de la Ceeac. Une fois validé par la prochaine conférence des Chefs d’États de la Ceeac, il sera greffé au Traité constitutif de la Ceeac pour lui donner force exécutoire. Le suivi-évaluation de sa mise en œuvre, se fera par un comité régional de suivi, présidé par le ministre en charge du climat des Affaires, et du Président en exercice de la Ceeac», a conclu Daniel Claude Abate.

Lire aussi : Tchad : la Ceeac se réunit le 22 octobre pour soutenir la transition

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour €99.9 par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner