Afrique Centrale
A la Une

Congo : la Bdeac débloque 30 milliards de Fcfa pour la construction de deux infrastructures sanitaires

Lesdites infrastructures qui seront construites par la Société Austral Construction Congo Sarlu dans les localités de Sibiti et Ouesso. La Bdeac sera assistée dans ce projet par BSCA Bank, Banque Postale du Congo, BGFI Bank Congo et BGFI Bank Guinée Equatoriale en leur qualité de co-financiers du projet.

30 milliards de Fcfa. C’est le montant qui vient d’être débloquer par la Banque de développement des Etats d’Afrique centrale (Bdeac) au profit du Congo, pour la construction de deux hôpitaux généraux à Sibiti et Ouesso. La signature de l’accord de prêt a eu lieu le 18 janvier 2024, entreDieudonné Evou Mekou, Président de la Bdeac et Léonardo Bosso Belusi, Administrateur Général de la Société Austral Construction Congo Sarlu, qui sera en charge des travaux. 

La Bdeac est accompagnée dans cette démarche par BSCA Bank, Banque Postale du Congo, BGFI Bank Congo et BGFI Bank Guinée Equatoriale en leur qualité de co-financiers du projet. Ainsi selon la fiche technique des deux projets,  il est prévu que soit construit des hôpitaux aux normes et standards internationaux sur une surface de 5 hectares, avec des constructions similaires. Chaque hôpital disposera de 8 blocs, regroupés en catégories  de service et ayant une capacité de 210 lits chacun.

lire aussi : La Bdeac amorce le remboursement de son emprunt obligataire 2022 avec un paiement de  6,6 milliards de FCFA

A travers la construction de ces infrastructures sanitaires, l’Etat congolais veut ainsi améliorer son offre sanitaire. Selon le rapport annuel 2020 de l’Organisation mondiale de la santé au Congo et sur la base Plan national de développement sanitaire 2018-2022, on ressort une sous-utilisation des soins et service de santé dans le secteur public, estimée à 0,24 consultations par habitant et par an. Une situation justifiée entre autres par : la faible disponibilité des équipements médicaux et des médicaments, l’insuffisance de travailleurs de la santé qualifiés et motivés, le coût élevé des soins de santé par rapport  aux revenus des ménages, l’insuffisance des ressources publiques consacrées au système de santé pour le rendre accessible à tous et à moindre coût, etc. révèle le Plan national de développement 2022-2026 du pays.

Bien plus le gouvernement à travers ces infrastructures visent « l’amélioration de la qualité de vie des populations, la création de milliers d’emplois directs et indirects, la création de la valeur et des revenus additionnels à travers les activités connexes, le regain d’attractivité des villes concernées.», renseignent les services de la Bdeac.

lire aussi : Bvmac : la Bdeac va rembourser  6,4 milliards d’intérêts sur son emprunt de 2021

Indiquons par ailleurs que la construction de ces deux hôpitaux s’aligne aux « objectifs stratégiques du Plan national de développement 2022-2026 du Congo, qui vise l’amélioration de l’offre et de l’accès aux soins et services de santé, qu’avec le Plan stratégique 2023-2027 ‘‘Azobé’’ de la Bdeac, dont l’orientation stratégique n°1 vise l’amélioration des conditions de vie des populations de la communauté.», rajoute la Bdeac.

A LIRE AUSSI :

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page