Chargement des breaking news...
Afrique

Congo : les opérateurs de télécom réalisent un chiffre d’affaires de 43,6 milliards de Fcfa au 4e trimestre 2023

Une évolution tirée par la hausse du trafic des opérations, l’augmentation du nombre d’abonnés et la croissance de l’internet dans le pays.

Publiée mercredi 20 mars 2024 à 15:41:20Modifiée vendredi 3 mai 2024 à 12:12:24Temps de lecture 2 minPar Simon Pierre Mbarga

Les indicateurs du marché de la téléphonie mobile au Congo en 2023 affichent une augmentation globale du trafic des opérations de télécommunications (voix, SMS, Internet) de l’ordre de 24,6%. Cette hausse notée tant dans le trafic internet, en croissance de 36,6% en glissement annuel, que dans la téléphonie mobile qui fait un bond de 19% de ses activités selon le ministère de l’Economie et des Finances, résulte de l’extension de la couverture réseau, de l’utilisation croissante de l’Internet, ainsi que de l’augmentation du nombre d’abonnés à la téléphonie mobile au Congo tout au long de l’exercice 2023. 

Lire aussi : Économie numérique : le Congo inaugure le plus grand data center d’Afrique centrale

Cette intense activité a donné lieu à une hausse du chiffre d’affaires des compagnies de téléphonie mobile du pays de 7,2% au cours du dernier trimestre 2023 par rapport au quatrième trimestre 2022. Le marché, dominé par MTN Congo et Bharti Airtel Congo, a vu cette hausse tirée par le trafic internet dont l’augmentation de son chiffre d’affaires s’établit à22,7%, contrairement à celui de la téléphonie mobile où un léger recul de 0,2%est observé.  Sur les six premiers mois de l’année, le leader du marché, MTN Congo, a maintenu sa suprématie avec 73% des revenus globaux du secteur. Le chiffre d’affaires de la filiale congolaise de cet opérateur sud-africain, a franchi une moyenne mensuelle de 8, 194 milliards de Fcfa. Quant à son concurrent indien Bharti Airtel, la filiale congolaise a réalisé un chiffre d’affaires mensuel de 2, 843 milliards de Fcfa. Au 4ème trimestre, le chiffre d’affaires du secteur s’est établi à 43,601 milliards de Fcfa. 

Cependant, le marché en lui-même a enregistré une légère baisse de 0,7% en nombre d’abonnés, atteignant plus 5,6 millions d’usagers. Le dernier trimestre 2023 a été caractérisé par une baisse de 14,8%des indicateurs associés aux tarifs des services de télécommunications, en comparaison à la même période un an plus tôt. Cette contraction s’est principalement manifestée au niveau de la téléphonie mobile, qui a enregistré une diminution des tarifs de 16,3%, avec des baisses respectives de 8,3% dans le trafic SMS, et de 16,7% dans le trafic des appels. Le trafic internet a également enregistré une baisse 10,2% de ses prix. Ce recul, explique le ministère de l’Economie, est associé à l’intensification de la concurrence dans ce secteur où l’on assiste à un duopole.

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour €99.9 par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner