Business et Entreprises
A la Une

Contrebande : la Douane saisit 4 tonnes de plastiques non-biodégradables à Douala

La cargaison de contrebande a été interceptée dans la nuit du 26 au 27 septembre 2020 En provenance du Nigéria, via la Région du Sud-ouest il est évalué à plus de 4 millions de FCFA.

Nouveau coup de filet pour la douane camerounaise dans le cadre de ses missions régaliennes de protection des frontières et de la préservation du tissu économique national. Les gabelous ont derechef procédé à la saisie de 4 tonnes de plastiques de contrebande à Bonaberi, dans l’arrondissement de Douala 4ème, où est basé le poste fixe de contrôle de la Brigade mobile de Bonaberi, Division active de Bonaberi.

Au total, 4 tonnes de marchandises illicites transportées par un véhicule banalisé. «C’est sur la base de renseignements précis que nos hommes se sont déployés dans le cadre de cette opération. La marchandise a été déchargée dans une crique de la Région du Sud-ouest et acheminée vers la ville de Douala. La cargaison n’est passée par aucun bureau des douanes », précise le Capitaine Atangana Koumda, cheville ouvrière de cette opération. C’est à la suite des renseignements reçus que des escouades dirigées par l’Adjudant principal Abdouramane, l’Adjudant Ahmadou, et le Brigadier Onana ont été positionnées avec les numéros des plaques minéralogiques du véhicule concerné.

Lire aussi : Un réseau de contrebande démantelé dans le Sud-Ouest Cameroun

L’opiniâtreté des hommes déployés par l’Inspecteur principal des douanes Vincent Nkenfua, le Coordonnateur de la mission Halcomi 3, zone 1, appuyés par ceux de la Division active de Bonaberi aboutira à la saisie d’une cargaison estimées à plus de 3.000.000 de FCFA, originaire du Nigeria, de l’Etat de Lagos précisément. Au total, 4 tonnes de plastiques non-biodégradables.

En attendant le paiement éventuel d’une main levée de caution ou l’acheminement de la cargaison vers les autorités compétentes, la Délégation régionale de l’environnement, de la protection de la nature et du développement durable notamment.

Lire aussi : Contrebande : 1250 palettes de bières saisies par la douane

La saisie des plastiques non-biodégradables de Bonaberi intervient après de récentes saisies (3600 bouchons de whisky à Douala, 63 cartons de vins et liqueurs à Nomayos, 45 cartons de whisky à Kye-ossi, 45.000 comprimés et 96 tubes de produits pharmaceutiques à Limbe, 2 tonnes de plastiques non-biodégradables à Tiko en provenance du Bénin etc…).

Lire aussi : Contrebande : plus de 5000 téléphones saisis par la Douane

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page