Chargement des breaking news...
Business et Entreprises

Contrefaçon : 5 600 cartons de poissons avariés saisis au Port de Douala-Bonaberi

En provenance de la Mauritanie, la cargaison a été immédiatement détruite, les 16 et 17 mars 2023, par les autorités locales.

Publiée vendredi 24 mars 2023 à 11:31:19Modifiée vendredi 24 mars 2023 à 11:31:40Temps de lecture 3 minPar Georges Semey

Processus de destruction de ces produits en état de putréfaction avancé

Les pouvoirs publics ont intercepté le processus de distribution et de commercialisation d'une cargaison douteuse de poissons. Une opération coordonnée par la Délégation régionale de l'élevage, des pêches et des industries animales pour le Littoral. Au total, 4 conteneurs de 5 600 cartons de poissons en provenance de la Mauritanie qui tentaient de pénétrer le marché local. D'après les premières informations recueillies auprès de Victor Viban, le Délégué régional de l'élevage, des pêches et des industries animales, lors d'un point de presse organisé, le 21 mars 2023, par Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, le Gouverneur de la Région du Littoral, le stock de poissons était en état de putréfaction avancé.

Lire aussi : Confiserie & biscuiterie : la fraude douanière cause un préjudice financier de 6 milliards à l’Etat

La cargaison sera immédiatement saisie, à titre conservatoire, "afin d'éviter qu'elle atteigne nos marchés et soit consommée par les populations", a indiqué le Gouverneur de la Région du Littoral. Malheureusement, aucune information ne sera communiquée sur la valeur de la cargaison, l'identité de l'importateur, ni le fournisseur de la marchandise.

Lire aussi : Fraude : les produits brassicoles otages de la contrefaçon

Toutefois, cette autre mainmise rappelle celle du 23 mars 2022. En effet, la Délégation départementale du Minepia pour la Lékié, avait également saisi et détruit environ 5000 kilogrammes de poissons avariés appartenant à l'importateur Congelcam, qui contrôle plus de 80% du marché local d'importation de produits halieutiques au Cameroun. "Nous avons fait une saisie définitive. Et comme les services techniques ne peuvent procéder seuls à la destruction, nous avons demandé d'associer d’autres services, notamment les forces de maintien de l’ordre, le prestataire chargé de la destruction, et les parties concernées",  fait observer Victor Viban.

Lire aussi : Industrie : l’entreprise Prometal Aciérie relance l’alerte sur la contrefaçon de ses produits

L'opération de destruction de cette cargaison s'est déroulée sur le site de destruction de l'entreprise Hysacam (Hygiène et salubrité du Cameroun), situé dans l'Arrondissement de Douala 3ème, sous haute sécurité. "La cargaison de poisson a quitté la Mauritanie en bon état", a rassuré Samuel Dieudonné Ivaha Diboua. La dernière note de conjoncture économique rendue publique par la Ccima (Chambre de commerce, d’industrie des mines et de l’artisanat du Cameroun), révèle qu’au terme de l’année 2021, un volume d'environ  189,5 millions de tonnes de poissons, a été importé par le Cameroun. Pour une enveloppe évaluée à 134,1 milliards de FCFA.

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner