Conjoncture

Coopération : La BAD s’installe au Cameroun

L’information a été  rendue publique au terme d’une séance de travail entre la mission de la banque africaine de développement conduite par son vice-président Khaled shérif  et le ministre de l’économie lundi dernier dans son cabinet.

La mission de la banque africaine de développement  BAD  conduite par son vice-président Khaled  shérif chargé du développement régional, de l’intégration régionale et de la prestation de services ,a tenu une séance de travail avec Alamine Ousmane Mey , ministre de l’ économie de la planification et de l’aménagement du territoire . Séance de travail au cours de laquelle la BAD a annoncé l’ouverture d’une direction  régionale à Yaoundé au Cameroun, comme décidé par son assemblée générale  au mois de mai  à Abidjan.

Pour le ministre de l’économie de la planification et de l’aménagement du territoire, cette décision est un privilège mais aussi la démonstration de la confiance que la BAD fait au Cameroun, avec qui elle est  en partenariat depuis 1972. Le portefeuille  de la BAD est évalué a  de plus de 875milliards d’actifs, avec des projets en perspectives au niveau de la sous-région. Récemment, le Cameroun et la BAD ont signé des accords pour la construction  d’un  pont sur le Logone. Ce sont des éléments qui participent de l’excellence de la qualité de relations entre les deux partenaires. A l’occasion, la résilience de l’économie  camerounaise dont le taux de croissance, malgré le double choc économique et sécuritaire  est de l’ordre de 4, 09% en moyenne a été évoquée.

Document de Stratégie pour la Croissance et l’Emploi (DSCE)

Et la contribution de la  Banque Africaine de Développement   à cette croissance est significative avec un peu plus de 98 milliards d’appui budgétaire par an. Son portefeuille actif comprend 23 projets.  Soit 14 projets nationaux ,5 projets régionaux, et 4 projets du secteur privé.  De manière détaillée, le portefeuille des projets publics est reparti dans les secteurs de transport et TIC 62%, l’eau et l’assainissement 2%, l’énergie, l’agriculture et l’environnement 11% ainsi que la gouvernance 17%.  Ce sont des orientations qui sont inscrites dans le  cadre du Document de Stratégie pour la Croissance et l’Emploi (DSCE). Le Cameroun voudrait continuer cette démarche   et tient à faire route avec ses partenaires stratégiques tels que  la BAD qui dans le contexte du développement économique  et financier du Cameroun, a apporté 150 millions d’appui budgétaire au Cameroun l’année dernière, et est en train d’étudier la mise en œuvre de 150 autres millions d’euro d’appui budgétaire pour 2018.

La visite d’un tel partenaire inaugure de bonnes perspectives pour l’économie camerounaise. L’éclosion d’un secteur privé fort, conquérant, créateur de richesses et d’emplois est également dans  les objectifs  de la banque africaine de développement.

Par la rédaction d'EcoMatin

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Mots clés
Afficher plus

Articles Liés

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!