Chargement des breaking news...
Conjoncture

Coopération: transports, énergie, commerce, agriculture… le Qatar en prospection au Cameroun

De concert avec les différentes autorités rencontrées, l’Ambassadeur extraordinaire de l’Etat du Qatar au Cameroun avec résidence à Abuja au Nigéria envisagent booster davantage leur coopération dans plusieurs domaines d’activités.

Publiée mercredi 14 juin 2023 à 20:47:28Modifiée mercredi 14 juin 2023 à 20:47:31Temps de lecture 5 minPar Cindy MBALA BETINE

L'Ambassadeur du Qatar chez le Mincommerce

L’Ambassadeur extraordinaire de l’Etat du Qatar au  Cameroun avec résidence à Abuja au Nigéria, son Excellence Ali Ghanem Al-Hajri, a entamé depuis le 13 juin 2023, une tournée de prise de contact auprès des autorités camerounaises. Durant cette journée il a été reçu par le Premier ministre chef du gouvernement, le ministre des Relations extérieurs à qui il a présenté sa lettre d’accréditation, le ministre des Transports et celui du Commerce, entre autres.

Lire aussi : Transport aérien : le Qatar relance les discussions pour la redynamisation de la compagnie Camair-Co

Ce qu’il faut retenir des différents passages de son Excellence Ali Ghanem Al-Hajri, chez ses hôtes camerounais est une volonté à vouloir densifier leur coopération qui a vu le jour depuis le 27 février 1975. Plusieurs domaines sont en ligne de mire pour la matérialisation de cette volonté des deux Etats. Il s’agit entre autres : de l’économie, des transports, de l’énergie, du commerce, de l’agriculture, etc. « Nous avons l’intention de venir dans ce vaste marché situé au cœur de l’Afrique Centrale (…) Nous pouvons créer ensemble une plateforme pour les affaires car des potentialités existent. Nous pouvons collaborer avec cette plateforme qui est une porte-ouverte pour nos hommes d’affaires.», a confié, l’Ambassadeur extraordinaire de l’Etat du Qatar au Cameroun, au sortie de son audience chez Mincommerce.

Lire aussi : Energie : des Qataris et Émiratis intéressés par la construction d’une raffinerie moderne et la centrale thermique de Kribi

Motivation qui est aussi manifeste côté camerounais. « Nous allons travailler avec vous pour développer des relations gagnant-gagnant », argue le ministre du Commerce (Mincommerce) Luc Magloire Mbarga Atangana. Il est donc clair que le Cameroun compte tirer profit de ce pays, surtout quand on connait les potentialités du Qatar. En effet, le pays situé au bord du Golfe Persique (arabe), occupe la 50e place du classement des pays les plus riches du monde. Ceci de par son économie qui est fondée majoritairement sur la production et l’exploitation du pétrole et du gaz naturel.

Transport

Le domaine transport n’est pas en reste dans cette prospection qu’a entamée l’Ambassadeur du Qatar au Cameroun. S’étant rendu auprès du ministère des Transports (Mint), Ngalle Bibehe et le qatari ont évoqué le sujet le dossier Camair-Co. « Lesdits échanges ont essentiellement porté sur la redynamisation de la compagnie aérienne Camair-Co, notamment la densification de la flotte, la formation du personnel navigant et technique et l’ouverture d’un centre de maintenance », renseigne les services de ce département ministériel. Relevons ici que la volonté de redynamiser l’étoile du Cameroun, intervient dans un contexte déjà marqué par des négociations entamées en octobre 2022, entre les deux pays. Ceci en marge des travaux de la 40e assemblée générale de l’Organisation internationale de l’aviation civile (OACI) au Canada.

Lire aussi : Le Qatar rachète l’hôtel Ibis de Douala

De plus  cette audience avait pour but de faire une prospection dans le marché camerounais de l’aviation civile, à fort potentiel et de créer une plateforme de coopération dans le secteur des transports.

La visite de l’Ambassadeur qatari au Cameroun  intervient peu de temps après la coupe du monde Qatar 2022, et durant laquelle l’Agence de promotion de l’investissement avait mené une opération de charme auprès des potentiels investisseurs qataris. Ceci en leur présentant les différentes opportunités d’investissement au Cameroun et les facilités qui y sont greffés. De plus les deux pays sont en train de finalisées des projets d’accords  qui portent sur les échanges commerciaux, la lutte contre l’évasion fiscale, le transport aérien, promotion et protection réciproque de l’investissement.

A LIRE AUSSI

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour €99.9 par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner