A la UneCoronavirus

Coronavirus : le gouvernement évalue l’application des mesures

Lors d’une réunion conjointe tenue le 29 mars, les gouverneurs de régions ainsi que les ministres Manaouda Malachie, Ngalle Bibehe et Atanga Nji ont échangé sur la mise en œuvre de ces dernières.

Les ministres de la Santé publique, Manaouda Malachie, de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji, et des Transports, Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe, accompagnés des gouverneurs des 10 régions, ainsi que  les représentants de l’Organisation mondiale de la santé, se sont retrouvés dans le cadre d’une concertation conjointe au ministère de l’Administration territoriale, le 29 mars. Il s’est agi de savoir comment amener les Camerounais à respecter les 13 mesures barrières édictées par le gouvernement le 17 mars dans la lutte contre l’expansion de la pandémie du Coronavirus au Cameroun.

Avec presque 200 cas testés positifs, l’application de ces mesures devient plus qu’importante, surtout dans les régions qui ne sont pas encore eu de cas diagnostiqués et de redoubler d’ardeur dans l’application de celles-ci dans les principaux foyers que sont Yaoundé, Douala, Bafoussam et à présent Limbe. Lors de la réunion d’évaluation de ces mesures, la semaine dernière, le Premier ministre, Joseph Dion Ngute déplorait le fait que les Camerounais respectent difficilement certaines mesures, notamment celle concernant la fermeture des débits de boissons et restaurants à 18h.  

Pour le compte du ministère de la Santé publique, cette réunion était aussi le lieu de poser les bases du système de décentralisation du plan de réponse au Covid-19,  qui doit être rapidement effectif. Manaouda Malachie  a donc mis en place une stratégie axée sur quatre points pour contrer la propagation  du virus et prendre en charge les cas suspects. Les autorités administratives au plan régional travailleront directement avec les professionnels de santé sur le terrain.

Autre domaine où les personnes sont amenées à être en contact est celui des transports. Pour essayer de limiter la propagation à ce niveau, le ministre Ngalle Bibehe a interdit la surcharge, dans les transports urbain et interurbain. Les contrevenants s’exposent à une suspension d’activités d’au moins 15 jours.

Les gouverneurs des régions ont donc pour mission de faire appliquer toutes les directives prisent par le gouvernement, dans leurs territoires de compétences pour limiter la propagation de ce virus.

Le plus récent

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer