Coronavirus
A la Une

Coronavirus : les députés camerounais offrent 100 millions de F CFA pour la riposte

L’annonce a été faite ce 9 juillet au cours de la clôture de la deuxième session ordinaire de la chambre basse du parlement pour le compte de l’année législative 2020.

Depuis le 8 juin, se tenait au Palais des congrès de Yaoundé la deuxième session ordinaire de l’Assemblée nationale pour le compte de l’année 2020. Lors de la clôture des travaux de cette session, le président de l’Assemblée nationale a annoncé(Pan) la contribution de la chambre parlementaire qu’il préside à la lutte contre la pandémie du Coronavirus. « Tous partis politiques confondus, les députés de l’assemblée nationale vous remettent ici et maintenant, cent millions(100.000.000) de Francs CFA, au titre de leur contribution au Fonds de solidarité national contre le Covid-19 » a annoncé Cavaye Yeguié Djibril.

Lire aussi : L’union Européenne accorde 6 milliards de F au Cameroun pour lutter contre le coronavirus

Lors de cette cérémonie de clôture, le Pan a ressorti les grandes articulations de ces 30 jours de travaux qui ont été selon lui riche en activités législatives et extraparlementaires. Sur le plan législatif, 7 projets de loi ont été examinés et votés par les parlementaires. Il s’agit notamment du projet de loi modifiant et complétant certaines dispositions de la Loi du 19 décembre 1990 relative à la liberté d’association, dans laquelle ne figuraient pas les associations artistiques et culturelles qui a soustrait les partis politiques, les syndicats les associations sportives, les organisations non-gouvernementales ainsi que les associations artistiques et culturelles du champ  de ladite loi pour les régir par des textes particuliers.

Lire aussi : Le sénat offre 100 millions de FCFA pour la riposte

Se joint aussi le projet de Loi portant ratification de l’ordonnance N°2020/001 du 3 juin 2020 modifiant et complétant certaines dispositions de la Loi N°2019/023 du 24 décembre 2019 portant Loi des finances de la République du Cameroun pour l’exercice 2020. Conséquence de l’ampleur des effets économiques et sociaux de la crise sanitaire générée par la pandémie du Covid-19 etc. notons que ces différents projets de loi attendent promulgation du chef de l’Etat.

Sur le plan extraparlementaire, il s’est tenue au cours de ces travaux une séance plénière spéciale consacrée à la valorisation de la pharmacopée et les 25 réseaux spécialisés enregistrés au sein de l’Assemblée ont tenu des séminaires, ateliers et assemblées générales.

Abonnement sur la page Twitter

Le plus récent

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer