Conjoncture
A la Une

Coupe du Monde 2022 : la CRTV menace de poursuivre des diffuseurs nationaux pour piratage

La mise en garde de l’entreprise parapublique fait suite à une sortie de la Fifa où elle menace de lui couper le canal de retransmission de cette grand-messe du football.

La 22ème Coupe du Monde de football masculin a débuté au Qatar le 20 novembre 2022. En Afrique subsaharienne, la chaine togolaise New World Tv est autorisée à retransmettre l’évènement aux millions de téléspectateurs. Au Cameroun, c’est la Cameroon Radio Television(Crtv) ; média national, qui a bénéficié de l’exclusivité des droits de diffusion de 28 matchs sur les 64 de la compétition via ses canaux Crtv Tv et radio, Crtv Sport and Entertainment, Crtv Web entre autres.

Lire aussi : Canal+ organise un concert pour sensibiliser sur la lutte contre le paludisme en Afrique

Sauf que depuis le début du tournoi, l’office de radiodiffusion est victime de piratage de plusieurs diffuseurs qui « reprennent ce signal à destination de leur public », dénonce le Directeur général, Charles Ndongo. Pourtant, fait-il remarquer, « toute retransmission partielle ou totale des matchs de cette compétition par les diffuseurs non accrédités pourrait donc entraîner la suspension du signal du média public, tel que rappelé dans une récente correspondance de la Fifa».

Lire aussi : Canal + prime la comédie les « Aventures de Gloria»    

Sous un ton ferme, Charles Ndongo rappelle aux contrevenants qu’ils « s’exposent aux poursuites judiciaires prévues par la réglementation en vigueur ».

Cette sortie du journaliste-éditorialiste fait suite à une mise en garde servie par la Fédération internationale du football association (Fifa) qui « à travers ses prestataires, menace de couper le signal au cas où la CRTV ne met pas fin au piratage de son signal par des opérateurs non autorisés », écrit-il dans un communiqué datant du 22 novembre 2022.

Lire aussi : Coupe du monde 2022 : Bataille autour de la retransmission des matchs

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page