A la UneCoronavirus

Covid-19 : l’AFD offre 6,5 milliards de F pour la riposte

La signature du contrat de subvention a eu lieu le 18 mai entre le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire et l’Agence française du développement, dans le cadre du contrat de développement et de désendettement.

Le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat), Alamine Ousmane Mey et l’Agence française de développement (AFD), ont signé ce 18 mai, une  convention de subvention de 10 millions d’euros soit 6,5 milliards de FCFA, sous forme d’appui budgétaire au ministère de la Santé publique. Ceci dans le cadre du contrat de désendettement et de développement (C2D). Le financement servira à renforcer le dispositif de lutte contre la pandémie à Coronavirus qui sévit dans le monde entier. Les contrats avec les opérateurs devraient être signés prochainement par le Minsanté, afin que puissent démarrés les opérations.

>>Lire aussi – Le Cameroun bénéficie de deux projets de lutte contre le Covid Financés par l’AFD

Cet appui aura trois objectifs : renforcer la prise en charge des cas de Covid-19, en particulier des cas grave dans les hôpitaux de référence de Yaoundé, Douala et Bafoussam en augmentant le nombre de lits d’hospitalisation et de réanimation ; renforcer la recherche active des cas en renforçant les équipes d’intervention et d’investigation rapides du Minsante et les traceurs du suivi des contacts. Enfin renforcer l’acquisition massive d’équipement de protection individuel et de matériel et équipement biomédical. Dans le cadre de ses objectifs, le choix des villes de Yaoundé, Douala et Bafoussam, s’explique par le fait que ces trois régions concentrent la majorité des cas que totalise le  pays à ce jour.

>>Lire aussi – Financements : l’AFD a injecté 179 milliards FCFA dans l’économie camerounaise

A ce financement s’ajoute deux autres complémentaires de l’Agence française de développement toujours en réponse à la pandémie de Coronavirus au Cameroun. Il s’agit du programme d’appui au diagnostic du Covid-19 sur l’ensemble du territoire qui comprend 6000 tests de dépistage du virus et des équipements de laboratoires pour le Centre pasteur du pays et 17 laboratoires partenaires en région. Celui-ci va se réaliser à la demande du Minsanté, de l’AFD et de la coopération allemande KFW (kreditanstalt für wiederautbau). Il s’élève à 1 million d’euros soit 657,4 milliards de FCFA.

Le deuxième projet concerne l’appui à la recherche sur le Covid-19 et à la définition de la riposte africaine à l’Institut de recherche pour le développement (IRD). Il est fixé à hauteur de 289,2 millions de FCFA. Ce projet avait été annoncé par l’ambassadeur de France au Cameroun Christophe Guilhou, lors d’une audience que lui avait accordé le ministre de la Recherche Scientifique et de l’Innovation Madeleine Tchuinte.

>>Lire aussi – L’AFD projette un investissement de 60 milliards de FCFA pour les trois prochaines années

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer