Coronavirus

Covid-19 : Mgr Kleda a déjà soigné 3000 malades

L’archevêque métropolitain de Douala l’a annoncé au cours d’une conférence de presse tenue le 05 juin dernier à la salle des actes de l’archidiocèse de Douala

Il était face à la presse  ce vendredi 05 juin 2020 pour présenter les produits qu’il a lui-même fabriqués pour soigner les malades atteints de coronavirus. « Elixir Covid » et « Adsak Covid » sont les deux produits qui constituent le traitement proposé par l’archevêque métropolitain de Douala. Des produits à l’efficacité avérée, qui ont déjà fait leur preuve. Mgr Samuel Kleda s’est voulu rassurant au moment de la présentation de ce produit qui a déjà fait des milliers d’heureux à travers le pays. « En nous basant sur les statistiques, le nombre de personnes ayant suivi ce traitement et qui sont guéries à l’heure où nous parlons s’élève au moins à 3000. Et de tous ceux qui ont reçu le traitement et l’ont suivi normalement, on enregistre aucun décès. » a déclaré le prélat.

Lire aussi : La ville de Douala en croisade contre le coronavirus

Les produits ici présentés sont contenus dans des flacons et se prennent par voie orale. Le mode d’emploi et les propriétés sont contenus sur le conditionnement. S’agissant du circuit de distribution, le modèle choisit est celui de la « Coordination diocésaine de la Santé » Dans la ville de Douala par exemple, les produits sont disponibles  dans les hôpitaux Notre dame de Logpom, Saint Albert Legrand de Bonabéri, l’hôpital des Sœurs servantes de Marie et Padre Pio à Akwa-Nord. En dehors de la capitale économique du Cameroun, les produits sont également disponibles dans les coordinations diocésaines de la Santé de Bertoua, Bamenda, Bafoussam, Yaoundé, Buea et Garoua.

Lire aussi : – Coronavirus : déjà 1,7 milliards de FCFA reçus dans le fonds de solidarité du Chef de l’Etat

D’autres hôpitaux ayant fait la demande ont été approvisionnés, même si dans les structures publiques, le prélat constate encore de la réticence « Certains médecins des hôpitaux publics refusent que ce traitement soit administré à leurs patients. C’est pourquoi je me tourne vers l’Etat afin que ce problème soit résolu. Ce n’est pas une affaire de personnes, c’est une guerre contre le coronavirus » martèle l’homme de Dieu.

Le taux de contamination lié au Coronavirus en évolution rapide au Cameroun

Le plus récent

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer