A la UneBusinessBusiness et Entreprises

Covid-19 : Touristique Express réduit de 50% le salaire de ses employés

Selon une note de la direction générale signée le 13 avril 2020, cette décision est la conséquence du ralentissement des activités dû aux mesures prises par le gouvernement depuis mars.

Touristiques Express, compagnie de transport reconnue pour ses services VIP sur l’axe routier Yaoundé-Douala, broie du noir en cette période de crise du Coronavirus.  Pour éviter de sombrer, la direction générale vient de prendre des mesures visant à protéger l’entreprise malgré le contexte difficile. 

La direction générale du transporteur interurbain Touristique Express a notifié ses employés, le 13 avril dernier, de la mise en œuvre des « mesures de sauvetage » face à la pandémie du coronavirus qui frappe le Cameroun et le monde.

« Afin d’éviter le pire, la direction générale a trouvé urgent de mettre en œuvre dès ce mois d’avril 2020 des mesures de sauvetage dont la première est celle liée à la réduction des charges à travers une baisse de moitié du salaire net de tout le personnel de l’entreprise dans le strict respect du SMIG [36 500 FCFA] en vigueur dans notre pays », li-t-on dans la note.

Elle explique que cette baisse des salaires est d’abord la conséquence de la crise sanitaire mondiale actuelle. Ensuite, l’entreprise traverse des moments difficiles caractérisés par une baisse de son chiffre d’affaires de la période à hauteur de 54% par rapport au niveau de 2019. Enfin, le transporteur paie le prix de la réduction du nombre des départs de bus auquel il faut ajouter le nouveau taux de remplissage (de 70 à 50 places maximum) prescrit par le gouvernement. Néanmoins, indique la direction générale, « cette situation sera automatiquement rétablie à la fin de la crise ».

Cette mesure d’adaptation intervient à la suite du récent durcissement des mesures gouvernementales anti-coronavirus dans le secteur des transports : exigence de la désinfection des véhicules de transport, exigence des produits hydro-alcooliques à bord ; interdiction des surcharges ; réduction de 4 passagers à bord dans les taxis ; réduction de 70 à 50 passagers dans les bus de transport interurbain… sous peine de sanctions pécuniaires et judiciaires.

Abonnement sur la page Twitter

Le plus récent

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer