Chargement des breaking news...
Conjoncture

Effondrement d'immeubles à Douala : la CUD va injecter 2 milliards pour les travaux de stabilisation des zones sinistrées

Cette décision fait suite aux éboulements de terrain enregistrés dans la ville il y’a quelques jours. 4 localités sont concernés : Logbessou Antenne (pour un montant de 350 millions et d’une durée de 10 mois), Ndogbong guinness (600 millions, 12 mois), Ebongue city (510 millions, 8 mois) et Lendi solidarité (260 millions, 8 mois).

Publiée vendredi 28 juillet 2023 à 22:15:44Modifiée vendredi 28 juillet 2023 à 22:15:49Temps de lecture 4 minPar Cindy MBALA BETINE

Dr Roger Mbassa Ndine, Maire de Douala

La ville de Douala a été le théâtre de l’effondrement d’un immeuble  R+4 causant le décès de plusieurs personnes le week-end du 22 au 23 juillet 2023. Face à cette situation qui devient répétitive sur l’ensemble du territoire, le gouvernement à travers le ministre de l’Habitat et du développement urbain (Minhdu) a instruit un train de mesures urgentes dont : la mise sur pied d’un dispositif de recueil des dénonciations afin d’anticiper et prévenir les catastrophes de ce type ; solliciter des populations la dénonciation de toute construction présentant des risques ; la pose de scellés sur les constructions irrégulières, etc.

Lire aussi : Hygiène et salubrité: la CUD créée une Régie de propreté urbaine pour pallier aux insuffisances d’Hysacam

C’est dans cette lancée que la Communauté urbaine de Douala (CUD) a décidé de lancer un appel d’offres visant à effectuer des travaux de stabilisation des zones d’éboulement dans le chef-lieu de la région du Littoral. Plus précisément, « il s’agit de la construction d’ouvrages dont le but est d’empêcher que la terre s’effondre, causant d’importants dégâts tant au sommet qu’à la base », explique une source au sein de la CUD. Ceci dans « le but de l’amélioration des conditions de vie des populations de la ville de Douala (…) et dont l’aménagement permettra de stabiliser les zones et de préserver les biens et les personnes.», peut-on lire dans le manifeste produit à cet effet.

Lire aussi : Société Générale Capital Securities et Asca retenues pour structurer la levée de 10 milliards de la CUD

4 lots sont donc concernés par les travaux que voudraient lancer la CUD. Il s’agit de Logbessou Antenne (pour un montant de 350 millions et d’une durée de 10 mois), Ndogbong guinness (600 millions, 12 mois), Ebongue city (510 millions, 8 mois) et Lendi solidarité (260 millions, 8 mois). Soit un total de 1,720 milliard de Fcfa nécessaire pour cette opération qui consistent aux travaux forfaitaires d’installation de chantier, d’amenée et de repli du matériel ; les travaux préliminaires, le nettoyage et la libération des emprises ; les ouvrages de drainage longitudinaux et transversaux (caniveaux et dalots) ; l’aménagement paysager et d’espaces verts, entre autres.

Lire aussi : Gouvernance: la CUD veut accroître ses performances de plus de 50% grâce à un nouveau programme

Des travaux qui de concert aux mesures gouvernementales permettront de réduire les éboulements de terrain dans la capitale économique où d’après les services de la CUD, plus de 1000 immeubles sont érigés et illégalement construits.

A LIRE AUSSI

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour €99.9 par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner