Non classéPolitiques Publiques

Decentralisation: 5,3 milliards FCFA pour l’électrification et la réhabilitation de la commune de Lagdo

La signature de convention de financement de ces projets de développement a été signée le mardi 18 juin 2019 entre le Minepat et le maire de Lagdo.

Le ministre de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire (Minepat), Alamine Ousmane Mey et Mama Abakaï, maire de la commune de Lagdo, ont procédé le 18 juin 2019 à Yaoundé à la signature de convention de financement à hauteur de 5,3 milliards FCFA dans le cadre du Contrat-Plan Etat/Commune.

Ces fonds, dont la mise en œuvre s’étend sur la période 2019-2021, sont destinés à la réalisation de deux projets. Notamment le projet d’électrification de 16 localités d’un montant de 1,686 milliards FCFA prévu pour l’exercice 2019. Il permettre aux 8 400 âmes de cette localité d’avoir accès à l’électricité et fera passer la couverture du réseau électrique de 7à 16%. Le second projet concerne la réhabilitation de la voirie de la ville de Lagdo, avec 5,5 km de bitumes, dont le coût estimé à 3,16 milliards FCFA. Il s’étalera sur la période 2020-2021. « La construction de ces ouvrages d’assainissement et le bitumage de certaines artères de la cité balnéaire viendront améliorer le cadre de vie des 23 816 citoyens de cette ville cosmopolite », a déclaré  Mama Abakaï, maire de Lagdo.

>> Lire aussi – Décentralisation :des financements plus importants pour les collectivités territoriales décentralisées


Conformément au principe du cofinancement qui régit le Contrat-plan, l’Etat contribuera à hauteur de 4,763 milliards FCFAet la commune pour un montant de 240 millions FCFA. « La municipalité de Lagdo a été choisie comme commune pilote de lancement du Contrat-Plan Etat-commune dans notre pays. Ce choix a été fait sur la base de son dynamisme et de sa capacité à produire des résultats satisfaisants dans les délais impartis. A titre d’illustration, cette commune a été l’une des rares, sinon la seule, à pouvoir mobiliser plus d’un milliard de FCFA durant la première phase du Programme national de développement participatif (PNDP) avec des réalisations qui font sa fierté aujourd’hui », a fait savoir le ministre en charge de l’Economie, Alamine Ousmane Mey.

Il faut préciser que le Contrat-plan Etat/commune est un cadre de collaboration entre l’Etat et la commune pour la réalisation d’objectifs essentiellement adossés sur le Plan communal de développement. Il peut être signé entre l’Etat et commune, un groupe de communes dans le cadre de l’intercommunalité, un syndicat de communes ou une communauté urbaine.

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Afficher plus

Articles Liés

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!