Conjoncture

Décentralisation : les travaux de cantonnage pour 2,79 milliards FCFA transférés à 135 communes

Le ministère des Travaux publics a procédé au transfert des compétences en matière de cantonnage aux collectivités territoriales décentralisées. Les prestations seront exécutées sur un linéaire total de 4 039,69 km.

Un nouveau pas vient d’être franchi dans la décentralisation au Cameroun. En application des directives issues de la session du 21 novembre 2017 du Conseil national de la décentralisation, le ministre des Travaux publics vient de procéder au transfert de compétence en matière de cantonnage aux communes, fait savoir une annonce parue dans le Cameroon tribune de ce lundi 24 septembre 2018. Il en ressort que ledit transfert représente pour l’année 2018 une allocation globale de 2 792 794 640 FCFA, pour un linéaire de 4 039,69 km, affectés  à 135 maires dont les communes sont traversées par les routes bitumées.

Les prestations à exécuter comportent onze tâches, à savoir le désherbage ou débroussaillement des abords de la route, l’élagage d’arbres et d’arbustes, l’abattage éventuel d’arbres et arbustes, le décapage et le nettoyage des accotements, le curage des ouvrages hydrauliques existants, le curage des fossés et exutoires, le dégagement en amont et en aval des ouvrages d’art et sur les sections du lit des cours d’eau, le colmatage, le calfeutrement et le ragréage des parties d’ouvrages, la restauration des garde-corps, la restauration des glissières de sécurité et la restauration des panneaux de signalisation et de sécurisation. « Les routes bitumées faisant l’objet des travaux de grande envergure, notamment les travaux de construction, de réhabilitation, d’entretien périodique lourd ou d’entretien confortatif, n’ont pas été retenues pour cette première phase ; les marchés relatifs à ces grands travaux intégrant déjà en leur sein l’exécution des travaux de cantonnage », précise l’annonce du ministère des Travaux publics.

La région du Centre se taille la part du lion, avec 36 communes bénéficiaires  sur un linéaire de 764,87 km pour un montant de 541,254 millions FCFA. Suivie du Sud avec 8 communes et un linéaire de 439,20 km soit un montant de 381,476 millions FCFA. L’Est complète le trio de tête avec 10 communes bénéficiaires  et un linéaire de 512,80 km pour un montant de 354,101 millions de FCFA. Suivront respectivement l’Adamaoua avec 10 communes, un linéaire de 1557,67 km et un montant de 295,091 millions FCFA ; le Nord avec 9 communes, un linéaire de 452,70 km et un montant de 267,104 millions FCFA ; le Littoral avec 12 communes, un linéaire de 274,90 km et un montant de 265,619 millions FCFA ; l’Ouest qui compte 19 communes pour un linéaire de 366,49 km et un montant de 250,263 millions de FCFA ; l’Extrême Nord avec 12 communes et un linéaire de 325,74 pour un montant de 181,307 millions FCFA. Le Sud-Ouest avec 8 communes, un linéaire de 190,56 km pour un montant de 150,015 millions FCFA et le Nord-Ouest avec 11 communes, un linéaire de 154,76 km et un montant de 106,559 millions FCFA

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Mots clés
Afficher plus

Articles Liés

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!