A la UneConjoncture

Pénétrante Est de Douala: lancement annoncé des travaux pour un montant de 40 milliards FCFA

Pénétrante Est de Douala: lancement annoncé des travaux pour un montant de 40 milliards FCFA

Les travaux de construction de la route Ebolowa-Akom II-Kribi vont donc démarrer dès 2020. Le contrat commercial pour la construction de cet important axe de près de 179 km pour la desserte du Port en eau profonde de Kribi a été signé, hier 03 décembre 2019, entre le ministre des Travaux publics et le directeur général de l’entreprise italienne, ICM SPA. C’est à l’issue de plusieurs discussions tenues sur un intervalle de plus de deux ans et qui ont porté sur les spécificités techniques de la route Ebolowa-Akom II-Kribi et le coût de construction y afférent, que l’Etat du Cameroun et l’entreprise ICM Spa, se sont mis d’accord. Ce qui a été matérialisé par la signature d’un contrat commercial qui précède celle du contrat de marché et le démarrage des travaux sur le terrain. Une enveloppe de 127 milliards de FCFA va donc permettre ainsi de concrétiser une promesse du chef de l’Etat dans la région du Sud, à travers ce continuum de la route Mengong-Sagmelima en construction.

Pour ce qui est du profil en travers de l’infrastructure à construire, l’on précise qu’il est prévu une plateforme d’une largeur de 10 cm; la construction de deux chaussées de 3,5m de largeur chacune; deux accotements de 1,5m de largeur chacun; l’aménagement de deux trottoirs de 2m de largeur chacun. Le corps de chaussée prévoit une couche de forme de 50cm en grave latéritique nature de classe S4, une couche de fondation de 25cm de béton de sol et de 20cm de grave latéritique naturel; une couche de base de 20cm de grave concassée 0/31,5 et une couche de roulement de 5cm de béton bitumineux. Il est également prévu, la construction de 17 ponts en béton armé de 343ml; 3 stations de pesage; 2 stations de comptages et 2 stations de péages. Au cours de cette cérémonie de signature de contrat, le Mintp a rappelé à l’entreprise la nécessité de disposer dans les prochains jours, d’un chronogramme de réalisation des travaux qui doivent durer trente-six mois.

Quant à la phase II de l’Entrée Est de la ville de Douala, un contrat commercial pour l’exécution de ces travaux a également été signé le 03 décembre dernier entre le Mintp, Emmanuel Nganou Djoumessi et le vice-président de l’entreprise canadienne Magil, Franck Matière. Ce contrat précise que les travaux de cette phase qui du reste vont désormais s’exécuter sur la base d’un contrat EPCM, prévoient l’aménagement de 2 x 3 voies de 3,50 m, du point kilométrique 10 + 400 au point kilométrique 19 + 300; la construction de quatre giratoires; la construction des ouvrages d’art et d’assainissement dont un échangeur type PIPO au carrefour Yassa et un échangeur de type SPDA à l’entrée du stade de Japoma; la construction des équipements urbains et publics; des travaux de signalisation routière; les aménagements paysagers et l’éclairage public. Le montant des travaux et du contrôle de ces derniers s’élève à plus 41 milliards de FCFA. Il est également prévu l’aménagement des voies alternatives pour un montant de plus 2 milliards de FCFA.

Ces travaux sont entièrement financés par l’entreprise Magil, selon la convention de financement. Cette entreprise dispose par ailleurs de 18 mois pour la réalisation de ces travaux, dont une partie doit être achevée avant la CAN 2021. L’entreprise déjà mobilisée sur le site des travaux a par ailleurs rassuré sur le respect des délais prescrits par le maître d’ouvrage.

Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!