A la UnePolitiques Publiques
A la Une

Dette de la Sonara : L’Etat conclut un accord de remboursement de 20 milliards de F dus à Mercuria Energy

La convention y relative a été signée ce 12 décembre 2023 entre le ministre camerounais des Finances et le directeur général du trader suisse à Yaoundé.

Déterminé à éponger les dettes de la Société Nationale de Raffinerie (Sonara), le gouvernement camerounais est parvenu à un accord avec le trader Mercuria Energy pour le remboursement de plus de 20,1 milliards de francs Cfa. L’accord de remboursement y relatif a été signé ce 12 décembre 2023 entre le ministre des Finances et le directeur général de l’entreprise suisse, active dans le négoce de matières premières et de produits pétroliers. 

Lire aussi : Sonara : le processus de restructuration de la dette due aux traders s’achève à fin octobre 2023 (Minfi)

Ainsi, les autorités de Yaoundé s’engagent à éponger la dette due par la seule raffinerie du pays à Mercuria Energy, soit 20,1 milliards de Fcfa sur dix ans avec un taux d’intérêt de 5,5 %. Un accord qui cadre avec l’un des grands principes de la restructuration de la dette de la Sonara à savoir, l’égal traitement des créanciers bancaires et traders. «C’est un sentiment de stabilité et de confiance vis-à-vis des traders internationaux, et surtout le respect de la parole qui avait été donnée au départ par les autorités camerounaises pour résoudre ce problème qui n’était pas du fait du Cameroun à l’origine», a déclaré le patron de Mercuria Energy. 

La convention qui a été signée ce 12 décembre 2023 est le fruit d’un accomplissement des formalités réglementaires, traduites non seulement par un accord formel des dirigeants de Mercuria Energy et un avis favorable du Comité national de la dette publique. Mais aussi par la certitude du respect formel des échéances de paiement apportée par la création du compte spécial «Soutien à la raffinerie». 

Lire aussi : Sonara: l’État conclu avec Vitol, l’accord de remboursement d’une dette de 185 milliards

Les fonds qui y sont logés, résultent de l’insertion dans la structure des prix des produits pétroliers, d’une ligne d’un montant de 47,88 Fcfa par litre destiné au paiement des créances de la Sonara. Dans l’optique de rassurer les partenaires et investisseurs financiers de l’unique raffinerie du Cameroun, Louis Paul Motaze a tenu à rappeler que ledit compte est «fonctionnel et efficace, dans la mesure où il n’a enregistré aucun cas de défaut».  Dans la continuité du parachèvement du processus de restructuration de la dette de la Sonara dans son volet «restructuration des dettes vis-à-vis des traders», le ministre des Finances annonce la fin de ladite opération durant la période allant de janvier à février 2024 par la conclusion de deux autres conventions avec les traders Petra Energy et Addax Energy. 

Pour mémoire, depuis l’incendie ayant ravagé ses installations, en mai 2019 à Limbe, la Sonara n’est plus en capacité d’honorer ses engagements, et traîne une dette d’environ 374 milliards de francs CFA auprès des traders et des fournisseurs de pétrole brut et raffiné au 31 décembre 2019.

Lire aussi : Comment l’Etat compte rembourser la dette de la Sonara due aux traders

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page