A la UneConjoncture

Développement de l’Afrique : Tony Elumelu pour l’autonomisation des entrepreneurs africains au Japon

Lors de la Ticad qui s’est refermée le 30 août 2019 à Yokohama au Japon, l’investisseur nigérian a lancé un défi au gouvernement japonais d’investir 5% de son engagement de 50 milliards de dollars en faveur du continent.

«…Si nous investissons seulement 5% dans la nouvelle génération d’entrepreneurs africains, nous pourrions toucher 500 000 vies dans 54 pays africains, en élargissant les marchés, en suivant le modèle solide et éprouvé de la Fondation, qui consiste à fournir des capitaux directement aux personnes les mieux à même de catalyser la croissance et de créer un impact réel, faciliter la création d’emplois, améliorer le revenu par habitant et poser les bases essentielles de la stabilité politique et économique », a déclaré l’investisseur nigérian, Tony Elumelu dans son discours de clôture de la Ticad au Japon.


>> Lire aussi – Le renforcement des capacités des jeunes au cœur du forum 2019 de la Fondation Tony Elumelu


La déclaration de M. Elumelu a ainsi reflété sa vision d’une relation entre le Japon et l’Afrique, qui privilégie la prospérité économique et la prospérité partagée. Il a exposé les trois piliers d’une structure audacieuse et transformatrice : l’investissement dans les infrastructures, le partenariat avec le secteur privé africain et les investissements dans la jeunesse africaine.

Il a exhorté le Japon à tirer les leçons de l’exemple de la Fondation Tony Elumelu, qui défend l’autonomisation des entrepreneurs africains comme le moyen le plus durable d’accélérer le développement de l’Afrique. En cinq ans à peine, la Fondation Tony Elumelu a apporté son appui à plus de 7 500 entrepreneurs africains dans tous les pays africains, en leur fournissant du capital de démarrage, des opportunités de renforcement des capacités, de mentorat et de réseautage nécessaires à leur épanouissement grâce à son programme d’entreprenariat de 100 millions de dollars. « L’Afrique est l’une des destinations les plus viables au monde pour les investissements. Notre immense population, qui compte près de 1,3 milliard de personnes, est le cadre de l’un des marchés les plus attrayants au monde. Le monde porte une attention particulière à l’Afrique, mais le Japon est-il au centre de cette conversation ou s’en exclut-il ? » S’est-il interrogé.


>> Lire aussi – Tony Elumelu s’allie au Pnud pour soutenir 100 000 entrepreneurs africains


Organisée par le gouvernement japonais, la TICAD est un forum triennal qui vise à stimuler le développement de l’Afrique par le biais des personnes, de la technologie et de l’innovation, en réunissant des représentants des gouvernements, des chefs d’entreprises et d’autres parties prenantes. L’événement a accueilli des présidents et des dirigeants du secteur privé, dont le Premier ministre Shinzō Abe du Japon; Muhammadu Buhari, président du Nigéria; Abdel-Fattah El-Sisi, président de l’Égypte et président de l’Union africaine.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page