Chargement des breaking news...
Conjoncture

Développement local : Afriland First Bank s’engage à financer les projets communaux à fort impact économique

C’est l’objectif du partenariat signé le 1er juin 2023 à Yaoundé entre Célestin Guela Simo, Directeur général d’Afriland First Bank (AFB) et Augustin Tamba, président des Communes et villes unies du Cameroun(Cvuc).

Publiée vendredi 2 juin 2023 à 13:15:12Modifiée vendredi 2 juin 2023 à 13:15:17Temps de lecture 4 minPar Marius Zogo

Echange de parapheurs entre Célestin Guela Simo et Augustin Tamba

Beaucoup de projets classés dans les tiroirs des collectivités territoriales décentralisées(CTD) au Cameroun, peinent à être implémentés pour manque de ressources financières. C’est pour inverser la tendance que le Directeur général d’Afriland First Bank (AFB) Célestin Guela Simo et le président des Communes et villes unies du Cameroun(Cvuc) Augustin Tamba (par ailleurs, maire de la commune de Yaoundé 7e, Ndlr), ont paraphé à Yaoundé le 1er juin 2023, une convention de partenariat.

Lire aussi : Marché bancaire: Afriland First Bank réalise un bénéfice de plus de 22 milliards de Fcfa en 2022

La signature de cet accord en marge du lancement de la 2e édition des Journées économiques internationales des communes (Jeicom), vise à instaurer des mécanismes pour faciliter l’accompagnement des communes dans la mise en œuvre des projets autant un fort impact économique. « Les communes qui ont des projets à valeur ajoutée dans les secteurs de l’agriculture, l’élevage, la pisciculture et bien d’autres peuvent désormais les monter avec l’encadrement technique des Cvuc pour pouvoir postuler à des lignes de financements que va mettre Afriland First Bank pour le développement des territoires », a indiqué Augustin Tamba.

Lire aussi : Cemac: Afriland First Bank réussit la 1ère opération de titres de créances négociables

Il s’agira précisément pour la banque camerounaise, de montrer sa disponibilité aux municipalités en leur accordant des financements à des « coûts préférentiels » (dont le taux est resté confidentiel) pour pouvoir mettre sur pied des projets spécifiques à fort revenus. Une source au sein d’Afriland First Bank ajoute que l’institution bancaire examine déjà les possibilités d’accompagner certains projets pour lesquels elle a été sollicitée. Il s’agit entre autres, des carrières de sables, de graviers, des mini-centrales hydroélectriques.

Pour Célestin Guela Simo, « résoudre l’équation du développement revient à mettre en place dans les communes, les projets à valeur ajoutée, porteurs de richesses, et pourvoyeurs d’emplois pour les populations. Une telle solution n’est rendue possible que par l’appui d’un secteur bancaire local dynamique et solide ».

Lire aussi : Financement : Afriland First Bank rencontre les acteurs des filières cacao et café

Dotée d’un total de bilan de près de 2 000 milliards de FCFA, Afriland First Bank entend continuer son soutien financier aussi bien au gouvernement qu’au secteur privé pour booster l’économie du pays. C’est depuis 35 ans qu’AFB ; première banque du système bancaire national, est sur le marché. Avec un capital de 50 milliards de FCFA, l’institution bancaire camerounaise revendique au 31 décembre 2022, 436 milliards de FCFA de financement aux États et aux institutions régionales par titres obligataires et bon de trésor assimilables.

A LIRE AUSSI

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner