Business

Electricité: le personnel d’Eneo interpellé sur la qualité de service

Joël Nana Kontchou, le directeur général du concessionnaire du service public de l’électricité note une dégradation de la qualité de l’énergie servie aux usagers au cours des derniers mois.

La qualité de l’énergie électrique servie aux usagers par Eneo Cameroon  s’est donc nettement dégradée ces derniers mois. Le constat  est du directeur général du concessionnaire du service public de l’électricité au Cameroun, Joël Nana Kontchou. Le DG d’Eneo  interpellait son personnel sur cette problématique, lors de la célébration de la fête internationale du travail, le 1er mai dernier. « Certes, nous avons intensifié les travaux sur notre réseau, mais nous enregistrons un fait nouveau : la dégradation de notre SAIFI qui traduit la fréquence d’interruption vue du client. C’est-à-dire qu’au lieu d’enregistrer des grosses coupures, nous avons beaucoup de microcoupures sur notre réseau », reconnaissait Nana Kontchou.

Qui, a engagé son personnel à « mener une guerre contre ces coupures qui gênent le confort de nos usagers et qui impactent négativement l’image de notre entreprise ». Pour cela, le DG d’Eneo a indiqué que les travaux programmés devront être optimisés pour minimiser les interruptions ; les interférences de la végétation sur nos lignes doivent être systématiquement éliminées ; le réseau devra être étudié et reconfiguré pour éliminer les surcharges ; les départs et postes dos à dos doivent être normalisés au plus vite….Les pannes doivent être gérées avec le plus de célérité, en toute sécurité.

Et justement, la sécurité des personnels de cette entreprise préoccupe le DG. Lui qui pense que « tous les efforts déployés au niveau opérationnel sont anéantis par les morts que nous enregistrons dans notre réseau. Ensemble, nous devons dire stop à cette tragédie, et arrêter de considérer que c’est une simple fatalité ». D’ailleurs à propos, Nana Kontchou a précisé que « notre politique santé et sécurité va être adaptée pour s’appuyer sur 4 piliers : Responsabilité, Engagement, amélioration continue et partage d’expérience. La priorité doit être clairement donnée au travail en toute sécurité, et dans ce but, une organisation et un plan d’action en rupture totale avec le passé ont été adoptés ».[author title= »La Rédaction EcoMatin » image= »http:// »][/author]

Le plus récent

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer