Conjoncture

Douala : le Plan d’urgence triennal suspendu

Pour des raisons de trésorerie, l'ambitieux projet présidentiel a été interrompu dans la capitale économique du Cameroun.

La ville de Douala est en chantier. De nombreux travaux de voirie urbaine sont en effet en cours d’exécution dans la capitale économique camerounaise, parmi lesquels ceux du Plan d’urgence triennal pour l’accélération de la croissance (Planut). Lancé depuis 2015 par le président de la République, cet ambitieux projet, volet voirie urbaine, connaît à Douala, de sérieux goulots d’étranglement, essentiellement «financiers», apprend-on de sources autorisées. Long de 36.250 mètres linéaires, 102.954 mètres linéaires de projets routiers inscrits dans le portefeuille de la Communauté urbaine de Douala et du Plan d’urgence triennal pour la croissance et l’emploi (Planut), ont, au 31 décembre 2018, connu une attribution de marchés. Avec délivrance des Ordres de services (Os). Soit 66.304 mètres linéaires inscrits dans le budget de la Communauté urbaine de Douala et 36.250 mètres linéaires dans celui du Planut. De sources proches de ces deux dossiers, 80% des projets t sont tributaires de la conjoncture économique qui frappe le Cameroun. Si pour les chantiers budgétisés à la Communauté urbaine de Douala, on enregistre péniblement 20% de taux d’exécution, tous les projets inscrits dans le Planut sont à l’arrêt. Le Planut étant un projet rattaché directement à la présidence de la République et prévu pour s’achever en 2018.

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Afficher plus

Articles Liés

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!