Echos des régionsLittoral
A la Une

Douala : une centaine d’immeubles menacés de démolition

D'après un communiqué du Maire de Douala, les premières destructions vont débuter dès le mois de novembre 2022. Elles concernent les immeubles sans actes d'urbanisme et ceux menaçant ruine.

Le 4 juin 2020, le Dr. Roger Mbassa Ndine, Maire de Douala, faisait une incroyable révélation: «moins de 10% des constructions sont munies d’un permis de construire, 90% étant dans l’illégalité totale. Sur une échelle de 1 million de constructions, seulement 80 000 à 100 000 sont en règle». La déclaration de l’édile de la ville de Douala marquait ainsi le lancement officiel de la grande campagne de facilitation des documents administratifs provisoires des règles d’urbanisme et de véri­fication de la conformité du permis de construire dans la capitale économique, Douala. 

Lire aussi : Dégradation de la chaussée : la mairie de Douala tend la facture à Eneo, Camwater et Camtel

Après  une longue période de sensibilisation et de régularisation au terme desquelles des journées portes ouvertes décentralisées du Guichet unique de délivrance des actes d’urbanisme ont  été  organisées dans les arrondissements de Douala 4ème (31 mai au 2 juin 2022),  Douala 5ème (14 au 18 juin 2022), Douala 3ème (28 au 30 juin 2022), et Douala 2 (12 au 14 juillet 2022), et Douala 1er (26 juillet), le Maire de Douala frappe du poing. Le Dr Roger Mbassa Ndine a relancé l’opération de contrôle des constructions sur toute l’étendue du territoire du département du Wouri. Par conséquent, le magistrat municipal invite les propriétaires des chantiers de construction à régulariser leur situation auprès du Guichet unique de délivrance des actes d’urbanisme de la CUD. Il s’agit précisément du permis de construire, du certificat d’urbanisme, du permis d’implanter, du permis de démolir et de l’autorisation de lotir. 

Lire aussi : Roger Mbassa Ndine crée une cellule anti-corruption à la mairie de Douala

Toutefois, il prévient: « faute par ces usagers de se conformer, la Communauté urbaine de Douala procédera à la phase de démolition au courant du mois de novembre 2022 de toutes constructions non autorisées et ne présentant pas de documents relatifs aux actes d’urbanisme ». Par ailleurs, dans un précédent communiqué, le Dr Roger Mbassa Ndine menace de démolir tous les immeubles menaçant ruine dans la ville de Douala au mépris du respect des règles d’hygiène et d’urbanisme. Ce, « pour éviter des situations dommageables aux personnes et aux biens ». 

Rappelons que c’est conformément aux dispositions du Décret du 10 décembre 2018, que la Communauté urbaine de Douala a créé un Guichet unique de facilitation de délivrance actes d’urbanisme, afin de permettre aux usagers d’effectuer en un même lieu, et dans des délais réduits, les opérations afférentes aux actes administratifs d’urbanisme, et d’en réduire ainsi les coûts, mais également de mettre en place une plateforme de matérialisation.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page