Conjoncture

Économie mixte : Douala à l’exemple de Bordeaux, Philadelphie ou Rabat

Pour répondre aux problèmes de financement des projets, améliorer la gouvernance urbaine et développer la ville, Douala a mis sur pied, sous l'impulsion du Dr. Fritz Ntone Ntone, le Délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala, la toute première société métropolitaine d'économie mixte du Cameroun, baptisée "Smid S.A".
La rédaction du journal EcoMatin vous propose cet article dans le cadre du dossier spécial « personnalité EcoMatin de l’année 2018 », une initiative qui a distingué pour sa première édition, Fritz Ntonè Ntonè, délégué du gouvernement de Douala.

La rédaction du journal EcoMatin vous propose cet article dans le cadre du dossier spécial « personnalité EcoMatin de l’année 2018 », une initiative qui a distingué pour sa première édition, Fritz Ntonè Ntonè, délégué du gouvernement de Douala.

C’est le 27 août 2015, après des études entamées en 2010, que le Plan Directeur d’urbanisme (Pdu) et le Plan d’occupation des sols (Pos), ont été approuvés par arrêtés préfectoraux. Venant remplacer le Plan Dorian de 1959, le Schéma directeur d’aménagement et d’urbanisme (Sdau) de 1983 et le Cds de 2009. Le Pdu et le Pos placent ainsi Douala et son aire métropolitaine dans une vision stratégique de développement urbain à l’horizon 2025. Cap choisi par les autorités municipales pour faire de Douala « une métropole moderne tournée vers l’avenir », objectif voulu par le président de la République. Ces nouveaux documents de planification urbaine positionnent la capitale économique dans la dynamique d’une profonde transformation. Immense défi qui nécessite d’importants financements. D’où l’idée de création d’une société métropolitaine d’économie mixte pour mobiliser lesdits fonds et implémenter des projets de développement dans la ville de Douala. Le conseil de communauté urbaine de Douala a opté pour dénomination sociale  » Smid « , Société métropolitaine d’investissement de Douala.


>> Lire aussi – Smid-Douala: un concept innovant et novateur


Horizon 2025

« Lorsque l’on sait que l’évolution démographique  de Douala, de 1960 à nos jours, est passée de près de 260 000 habitants à 1 920 000 en 2010, pour atteindre plus de 2 700 000 aujourd’hui et, elle s’est accompagnée, dans le même temps, d’une expansion spatiale de 1 500 ha à 25 000 ha, l’on peut allègrement affirmer que le Plan Dorian était devenu un outil de contentieux, qu’un guide de l’organisation de l’occupation des sols. D’ici 2025 en effet, la ville de Douala devrait accueillir 1 000 000 d’habitants supplémentaires, obligeant à recourir à d’autres modes de gestion et de régulation urbaines… ». C’est la situation de la ville de Douala telle que présentée par le Dr. Fritz Ntone Ntone, le Délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Douala. La capitale économique du Cameroun doit par conséquent mobiliser pour ce challenge, 1400 milliards de FCFA, à l’horizon 2025, à raison de 100 milliards de FCFA par an. « Seulement 600 milliards de FCFA sont disponibles », apprend-on du Dr. Fritz Ntone Ntone. Laissant apparaître un gap différentiel de près de 900 milliards de FCFA.

La Smid dont le lancement officiel est intervenu en août 2018, apporte partiellement une réponse au problème de mobilisation des fonds que connaît la ville de Douala. Calqué sur des exemples types, Paris , Bordeaux , Philadelphie,Casablanca ou Rabat

La Smid dont le lancement officiel est intervenu en août 2018, apporte partiellement une réponse au problème de mobilisation des fonds que connaît la ville de Douala. Calqué sur des exemples types, Paris (EPAD, constructeur du quartier de la défense), Bordeaux (IN CITE qui aménage le Centre historique de Bordeaux), Philadelphie (les cabinets Selects Philadelphia en charge de l’attractivité socio-économique de la ville), Casablanca ou Rabat (Casa Prestations qui s’occupe du suivi et l’évaluation des services publics locaux), la Smid s’est progressivement constituée : double appel public à l’épargne pour la constitution du capital social, du 5 mars au 22 mai 2018, puis du 22 mai au 5 juillet 2018 après autorisation de la Commission des marchés financiers (Cmf), constitution du capital social et assemblée générale constitutive le 17 août 2018,  jusqu’au 13 janvier 2019 dernier, appel d’offres international pour le recrutement du directeur général, du directeur administratif et financier, du directeur de la production et de l’exploitation et celui de la promotion du marketing et des relations publiques.

Projets

Les statuts de la Smid, article 2 portant sur son objet, approuvés le 17 août 2018 clarifient son rôle: de façon générique, celui de « favoriser le développement durable de la ville de Douala ou toute activité d’intérêt général ». Plus en détail, il s’agit principalement de« l’acquisition en matière immobilière et foncière »,  «  le développement de l’habitat et du logement, la construction, la location et/ou l’exploitation, la commercialisation de bâtiments structurants, notamment les centres commerciaux, marchés, centres de conférences, immobilier de bureaux, technopoles, le développement des services urbains tels que les transports collectifs, les plateformes  de toute nature », etc. Plusieurs projets sont d’ailleurs déjà identifiés.


>> Lire aussi – SMID: priorité au financement durable de la ville de Douala


D’après l’article 5 de ses statuts, la durée de la Smid est fixée à 99 ans à compter de son immatriculation au registre du commerce et du crédit mobilier. Sauf dissolution anticipée ou prorogation décidée par l’assemblée générale extraordinaire des actionnaires. « On les retrouve dans tous les continents. En Europe, l’on estime à plus de 10 000 leur nombre, dont plus de 1 000 en France où elles sont à l’origine de près de 50% des investissements publics réalisés dans les villes », justifie davantage le Dr. Fritz Ntone Ntone qui pense in fine que « l’avènement de la Smid est une nécessité pour une gouvernance urbaine rénovée, flexible, réactive et transparente », pour Douala, capitale économique et plus importante ville du Cameroun.

Entre modernité et rentabilité

« En souscrivant à l’appel public à l’épargne pour la constitution du capital social de la Smid, tout Camerounais quel que soit son lieu de  résidence, peut avoir la satisfaction d’avoir participé, contribué et accompli un acte noble dans le processus de mise en œuvre du Plan directeur d’urbanisme de notre capitale économique à l’horizon 2025, mais pourra aussi bénéficier des retombées financières en lien avec ce placement dont le taux de rentabilité est plus substantiel que celui d’une épargne classique ». C’est l’un des arguments soutenus par le Dr. Fritz Ntone Ntone, le délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Douala, président du conseil d’administration de la Smid et initiateur de projet ambitieux pour la capitale économique camerounaise. Joignant ainsi l’impérieuse nécessité de développer, moderniser Douala à celle de rentabiliser l’épargne des souscripteurs nationaux ou étrangers, personnes physiques ou morales, institutions publiques ou privées, entreprises et collectivités territoriales décentralisées.

Après 5 mois de souscriptions, l’appel public à l’épargne lancé le 5 mars 2018 a débouché sur une collecte de fonds de 5.414.790.000 de FCFA sur les 10 milliards de FCFA attendus, soit un taux de réussite de 54%

Après 5 mois de souscriptions, l’appel public à l’épargne lancé le 5 mars 2018 a débouché sur une collecte de fonds de 5.414.790.000 de FCFA sur les 10 milliards de FCFA attendus, soit un taux de réussite de 54%. 82 reportings  contenant 2353 bulletins de souscription avaient été présentés à la commission de dépouillement. Réunie le 11 juillet 2018, ladite commission  a finalement validé 2353 bulletins de souscriptions portant sur 541.479 actions, soit un montant de souscriptions collectées de 5.414.790.000 FCFA. Collecte effectuée par les établissements placeurs, Edc, Afriland First Bank et Commercial Bank of Cameroon (Cbc). Le placeur Edc aura ainsi concentré 2059 souscriptions correspondant à  519.428 titres demandés. Afriland First Bank recevra 227 bulletins de souscriptions équivalents à 13.174 titres demandés. Le nombre total de bulletins de souscriptions collectés par la  CBC se fixe à 67, à raison de 8867 titres demandés. « Un rêve réalisé », se réjouira le Dr. Fritz Ntone Ntone le 17 août 2018, lors de la toute première assemblée générale constitutive de la Smid, suivie le 18 août de son premier conseil d’administration.


>> Lire aussi – Implémentation: les premiers travaux déjà lancés


Investissements

Depuis octobre 2018, la Smid a officiellement lancé ses projets d’investissement dans la ville de Douala, pour l’année 2019: il s’agit de la réhabilitation du marché de Deido pour un montant de  4.152.323 FCFA dont 1.781.317 FCFA sur financement de la Smid, la construction du marché de Bonamoussadi à hauteur de 10. 130.000 de FCFA, avec une participation des fonds Smid à hauteur de 4.887.092 FCFA, la construction d’une forêt urbaine et un centre de loisirs pour un budget de 2.138.980 FCFA dont 1.711.184 FCFA sous financement Smid. Soit un total projeté de 16.421.303 FCFA pour une participation Smid de l’ordre  de 8.379.593 FCFA. D’autres projets figurent déjà dans le portefeuille de la Smid : l’édification d’un centre de conférence international qui coûtera 15 milliards de FCFA ou encore l’aménagement de Ndokoti et Yassa en centres secondaires urbains à raison de 80 et 58 milliards de FCFA respectivement.

D’après le cabinet Edc Investment Corporation, chef de file de l’opération de souscription Smid, les simulations de rentabilité de la nouvelle société métropolitaine prévoient un taux de rentabilité interne de la Smid sur une période de 10 ans évalué à 17,7% pour un délai de récupération de 6,5 ans. Les dividendes payés aux actionnaires de la Smid sont estimés en moyenne à 13,6 milliards de FCFA, soit 13.600 FCFA par action sur une période de 10 ans.  A titre de rappel, l’appel public à l’épargne lancé pour la constitution de la Smid a débouché sur une collecte de fonds de 5.414.790.000 de FCFA sur les 10 milliards de FCFA attendus.

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Afficher plus

Articles Liés

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!