A la UneLégislatives municipales 2020

Elecam confronté à des problèmes de logistique dans le Centre

Au cours d’une réunion présidée le 7 janvier par Naseri Paul Bea sur la situation sécuritaire dans la région déléguée régionale pour le Centre d’Elections Cameroon a lancé un cri de détresse afin que la situation soit résolue.

Le gouverneur de la région du Centre, Naseri Paul Bea, accompagné des 10 préfets et des responsables des forces de maintien de l’ordre a fait le point de la situation sécuritaire. Ceci en prélude au double scrutin du 9 février et au déroulement du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) en avril au Cameroun, la capitale Yaoundé étant l’une des villes d’accueil de cet évènement.


Lire aussi : Candidatures : curiosités des listes publiées par ELECAM


Faisant l’état des préparatifs des élections législatives et municipales, la déléguée régionale d’Elections Cameroon (Elecam) pour le Centre, Michèle Arlette Essi a égrené les difficultés rencontrées sur le terrain par sa structure. Elles concernent principalement la logistique, notamment dans le département de la Mefou-et-Afamba, puis le convoiement et la sécurisation du matériel électoral lourd.

En réponse à ce problème qui pourrait impacter sur le bon déroulement de cet événement majeur de la vie politique du Cameroun, le n°1 de la région du Centre et son staff ont promis de peser de tout leur poids pour garantir de bonnes élections. Ils proposent à la représentante d’Elecam une franche collaboration. Et souhaitent que les choix des présidents des bureaux de vote soient faits avec rigueur, pour éviter toute fraude électorale.

En rappel, la région du Centre compte plus de 1,2 million d’électeurs pour 5 218 bureaux de vote. Au total 19 partis politiques seront en compétition pour les municipales et huit pour les législatives.

Mots clés
Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!