Banques et FinanceBanques et Finances
A la Une

Emission de titres publics : le Cameroun veut mobiliser 110 milliards de F CFA au 3e trimestre

Le calendrier prévisionnel des émissions de titres publics pour le troisième trimestre indique que l’Etat du Cameroun va solliciter les investisseurs de la sous-région sept fois.

L’Etat du Cameroun a procédé ce 8 juillet à sa première levée de fonds sur le marché monétaire sous régional pour acquérir la somme de 20 milliards de FCFA. C’est en tout cas ce qu’indique le communiqué d’annonce d’émissions du Bons du trésor assimilables (BTA), signé le 2 juillet par le Directeur général du Trésor, de la coopération financière et monétaire, Moh Tangongho Sylvester.

Lire aussi : Marché des titres publics : le Cameroun et le Gabon lèvent près de 115 milliards de F CFA en une semaine

L’opération qui s’est déroulée  par voie d’adjudication de 20 000 titres dématérialisés, d’une valeur nominale d’1 million de FCFA, atteint son échéance à la date du 9 octobre 2020, soit une maturité de 13 semaines. Selon les indications du Directeur général du Trésor, de la coopération financière et monétaire  les personnes physiques ou morales souhaitant acquérir ces titres devaient s’adresser aux 21 établissements de crédit de la sous-région agrées comme « Spécialistes en Valeurs du Trésor (SVT) ».

Lire aussi :  Plus de 230 milliards de F CFA de titres publics sollicités auprès de la BEAC au mois de mai

La levée de fonds de ce 8 juillet s’inscrit dans le cadre des opérations de l’Etat pour le compte du troisième semestre au cours duquel le gouvernement envisage lever 110 milliards de FCFA. Le calendrier prévisionnel des émissions prévoit donc 3 opérations pour le mois en cours, 2 pour les mois d’août et de septembre. Tous les financements mobilisés seront remboursés au 1er octobre 2021 date d’échéance de l’émission d’OTA du 30 septembre 2020.

Pour rappel, le Cameroun a réussi à mobiliser une enveloppe d’environ 219 milliards de F au cours du 2e trimestre 2020, alors que la campagne d’émission visait à mobiliser une enveloppe globale de 220 milliards de F CFA.

Abonnement sur la page Twitter

Le plus récent

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer