Business et Entreprises
A la Une

Emmanuel Mboudie remporte le challenge des 1000 entrepreneurs

Fondateur de Royal Kola et de Jukola, structures qui fabriquent du café et des boissons lactées à base de noix de kola, le bio-technologiste de formation entend exploiter cette denrée riche en caféine très présente au Cameroun mais peu exploitée sur le marché.

2ème lauréat Cameroun du Prix Pierre Castel 2020, Emmanuel Mboudie, a été retenu pour le Challenge des 1000 entrepreneurs. Initiative qui vise à faire la promotion de jeunes entrepreneurs acteurs du développement socio-économique de leur pays. N’eût été la pandémie du coronavirus, le Camerounais aurait présenté ses boissons lactées à base de kola au sommet Afrique-France 2020, initialement prévu du 4 au 6 juin dernier à Bordeaux, en France.

Lire aussi :  Pierre castel : Leuwing Ngounouo Delors vainqueur de la 3e édition

 L’idée de transformer cette noix est venue du constat que ce fruit, très consommé au niveau local, était peu exploité au niveau industriel. Emmanuel Mboudie s’est donné pour défi d’introduire des produits transformés à base de kola sur le marché. Avec une dizaine de personnes, il en étudie les vertus et crée des recettes de café et de boissons. L’intérêt porté à ce projet a permis de mettre sur pied une unité artisanale de transformation. Le café et les boissons lactées au kola sont vendus dans les rayons des grandes surfaces camerounaises.  « Une des raisons qui explique ma motivation, c’est qu’en Côte d’Ivoire, elle représente toute une filière et rapporte un milliard de FCFA par an pour une production de plus de 200 000 tonnes. Or, le Cameroun possède tous les atouts climatiques pour produire une filière kola, mais cette denrée est très peu exploitée. Elle reste majoritairement utilisée pour des rites traditionnels. Introduire la noix de kola sur le marché est le défi que je veux relever », affirme l’inventeur dans une interview publiée sur le site de l’Ambassade de France au  Cameroun.

Lire aussi : Concours Pierre Castel : les représentants du Cameroun sont connus

 En participant au challenge des 1000 entrepreneurs en janvier dernier, Emmanuel Mboudie explique que son but était tout d’abord de trouver des partenaires, des mentors et des investisseurs. Car actuellement sa production est encore artisanale et pourtant la demande de ce marché est forte.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page