Non classé

Emprunt obligataire: la can 2019 se taille la part du lion

Sur les 150 milliards de f cfa que l’Etat compte mobiliser sur la bourse mobilière de Douala, les infrastructures qui abriteront la compétition absorberont 107 milliards de f cfa.

Plus que  huit mois , tout le continent africain se retrouvera au Cameroun dans le cadre de la coupe d’Afrique des nations de football version masculine. Dans le souci d’être  prêt le jour dit ,le gouvernement s’apprête  à mobiliser sur la bourse de Douala une enveloppe globale de 150 milliards de fcfa auprès des investisseurs. Sur les 150 milliards de fcfa, les infrastructures  sur lesquelles vont  se disputer les rencontres  de la grande messe du football africain qu’accueille le Cameroun  en juin et juillet de l’année prochaine, vont absorber 107 milliards de fcfa, qui représente 70%  de l’enveloppe de financement sollicité auprès  des investisseurs.

Dans la  répartition des montants par infrastructure, le stade Paul Biya d’ Olembe situé dans la banlieue Nord de la capitale, et pour une capacité de 60000, recevra une enveloppe de 62 milliards de fcfa pour ses travaux finaux ,et ses voies d’accès, soit   41% du chiffre total de l’emprunt obligataire que l’Etat compte mobiliser auprès des investisseurs . Au tota,l le stade d’Olembe aura englouti 310,5 milliards de fcfa  y compris  248,5 milliards fcfa  des couts de construction.

Pour le  complexe sportif de Japoma situé dans la banlieue de Douala, avec une capacité de  50000 places, une enveloppe de 26 milliards est prévue pour les travaux finaux et les  stades d’entrainement. Quant au  le stade de la réunification de la même ville, une dotation de 8 milliards de fcfa   sera attribuée à cette  infrastructure pour ses travaux de réhabilitation. Ce qui porte à plus de 190 milliards de  fcfa, l’argent investi dans les travaux de construction du nouveau stade Omnisport de Japoma.

En ce qui concerne la ville de Garoua, chef de la région  Nord où  sera logée  une des poules de la prestigieuse compétition, 20 milliards  de fcfa  seront  investis,  soit 13% de la somme mobilisée par l’Etat, dont 8 milliards pour les travaux de réfection du stade Omnisport de Roumdé Adja, contre 12 milliards de fcfa  pour la réhabilitation des stades d’entrainement. Au finish le stade Omnisport de Garoua aura absorbé une enveloppe  globale de 68 milliards de fcfa avec les 60 milliards de fcfa  initialement arrêtés pour les travaux de réhabilitation. De manière générale, le gouvernement aura dépensé près de 600 milliards de fcfa pour la construction de nouvelles infrastructures (Stades d’Olembe et de Japoma) et la réhabilitation des anciens (Stades de la Réunification et de Roumdé Adja)  sans oublier la construction des voies d’accès à celles-ci, et la réhabilitation des stades d’entrainement.  A quelques jours de la dernière mission d’inspection de la Confédération Africaine de Football(CAF), le public sportif camerounais retient son souffle par rapport au maintien ou pas da la compétition au Cameroun.

 

Mots clés
Afficher plus

Articles Liés

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!