A la UneBusiness et Entreprises
A la Une

Eneo en quête d’un financement de 210 milliards pour booster ses investissements

L’énergéticien est en négociation avec des banques internationales pour un nouvel emprunt, moins d’un an après avoir levé une enveloppe de 100 milliards de F auprès des banques locales, en vue de contribuer au renforcement de l’outil de production, au développement et à la modernisation de l'infrastructure de distribution.

L’entreprise Energy of Cameroon (Eneo), le concessionnaire du service public en charge de la distribution de l’énergie électrique au Cameroun, est en quête d’un emprunt de 320 millions d’euros, soit près de 210 milliards de FCFA, en vue de dérouler son programme d’investissement, renseigne le journal en ligne « Africa Business + » du magazine Jeune Afrique. « D’après des sources proches du dossier, Eric Mansuy, DG d’Eneo, groupe basé à Douala au Cameroun, est en discussion avec les principales institutions internationales en vue de mobiliser jusqu’à 320 millions d’euros », apprend-on.

Eneo aurait à cet effet entrepris des discussions avec plusieurs banques internationales, en l’occurrence l’IFC (International Finance Corporation), le britannique Garantco ou encore le français Proparco. « La compagnie espère convaincre ces acteurs alors qu’elle table sur un bénéfice net cumulé de près de 165 milliards F CFA (251 millions d’euros) sur la période 2021-2025. Pour mémoire, sa concession a été renouvelée jusqu’en 2031 », ajoutent nos confrères.

Il importe de préciser que ce nouvel emprunt de l’entreprise viendrait s’ajouter à celui obtenu en début d’année, d’une valeur de 100 milliards de FCFA auprès de huit banques locales. La transaction avait été arrangée par CitiBank et Société Générale Cameroun, en partenariat avec six autres banques locales que sont : BGFI Bank Cameroun, Afriland First Bank, CBC, BICEC, ECOBANK, SCB Cameroun. « Il participera directement au renforcement de l’outil  de production, au développement et à la modernisation de l’infrastructure, distribution, ainsi qu’à améliorer significativement le service aux clients. Nous apprécions le soutien des institutions de la République du Cameroun qui ont à cœur de soutenir et faire avancer le secteur de l’électricité, partagent notre engagement et mettent en place des conditions de facilitation. Notre action s’inscrit dans le cadre d’une collaboration permanente avec les Institutions et l’Etat camerounais, en droite ligne avec la Stratégie Nationale de Développement 2020‑2030» indiquait alors Eric Mansuy, Directeur général de Eneo.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page