Chargement des breaking news...
Business et Entreprises

Enseignement professionnel: l’Université de Dschang abritera la chaire Pierre Castel

L’accord cadre y afférent a été signé ce lundi 18 janvier 2021 par le Recteur de l’université de Dschang, le Directeur général de l’ESA de l’INP-HB de Yamoussoukro, du représentant de la Directrice de Bordeaux Sciences Agro et du Directeur général du Fonds Pierre Castel.

Publiée mardi 19 janvier 2021 à 09:18:21Modifiée mardi 19 janvier 2021 à 09:18:29Temps de lecture 4 minPar Cindy MBALA BETINE

échange de parapheurs entre le Dg du Fonds Pierre Castel Pierre de Gaëtan Njikam et le Recteur de l’université de Dschang Roger Tsafack Nanfosso

Le Cameroun vient de faire un pas de plus dans la professionnalisation de ses formations et de ses enseignements. Le Recteur de l’université de Dschang Roger Tsafack Nanfosso, le Directeur général du Fonds Pierre Castel agir avec l’Afrique Pierre de Gaëtan Njikam, le Directeur général de l’ESA (Ecole Supérieure d’Agronomie) de l’Institut national polytechnique Houphouët-Boigny (Inphb) de Yamoussoukro en Côte d’Ivoire et le représentant de la Directrice de Bordeaux Sciences Agro ont signé ce 18 janvier 2020, l’accord cadre de « la chaire Pierre Castel, système alimentaires et entrepreneuriat en Afrique ». Ceci sous le regard attentif du ministre d’Etat camerounais, ministre de l’Enseignement supérieur (Minesup) Jacques Famé Ndongo, parrain de l’évènement. Cette chaire qui s’établit avec trois institutions spécialisées dans les domaines de l’agriculture et de l’agronomie, s’articulera  à l’université de Dschang avec la Faculté d’agronomie et de sciences agricoles (Fasa).

C’est depuis le 18 mai 2020, que cette chaire a pris corps au plan national, avec l’arrêté du Minesup portant sa création et son organisation. Selon le Recteur de l’université de Dschang, «les sélections des candidats sont en cours, les cours, les enseignements, la formation sont censés démarrer en janvier », a-t-il relevé au cours de cette cérémonie.

Lire aussi : Normalisation : les usines Sabc de Yaoundé obtiennent la certification Fssc22000

L’objectif principal de ce partenariat public-privé qui relie les trois pays vise essentiellement à la création d’emplois : «la Chaire va recruter des jeunes qui ont des projets bancables, nous allons les incuber, les former, nous allons mutualiser nos connaissances pour leur permettre de faire de vraies entreprises. Mais surtout notre objectif avec Bordeaux et Yamoussoukro est de créer des entreprises à la fin de la formation, portées par ces jeunes-là que nous sommes en train de sélectionner » souligne le recteur. Du côté du Fonds Pierre Castel l’on parle plutôt de plusieurs objectifs de la chaire que sont : favoriser l’accès à l’entrepreneuriat des jeunes diplômés pour servir le développement agricole en Afrique et pour soutenir la création de valeur ajoutée par un dispositif innovant ; construire une coopération internationale (Cameroun-Côte d’Ivoire-France) entre trois établissements d’enseignement supérieur en agronomie pour favoriser l’éclosion de nouvelles entreprises, en s’appuyant sur un partenariat public-privé et de contribuer au développement de la connaissance sur les thématiques de l’entrepreneuriat agricole et de l’entrepreneuriat étudiant en Afrique et en France.

Lire aussi : Protection de l’environnement : Sabc lance le programme « walk of recycling »

La Chaire bénéficie alors du soutien des filiales locales du Groupe industriel Pierre Castel. Pour le Cameroun, il s’agit du groupe Sabc et de Solibra en Côte d’Ivoire ainsi que du Groupe agroalimentaire SOMDIAA, pour accueillir les étudiants sélectionnés. Elle bénéficie aussi du soutien du ministère français de l’Europe et des Affaires Etrangères dans le cadre du projet Appui au Développement de l’Enseignement Supérieur Français en Afrique (Adesfa) à hauteur de  112 000 euros (soit 73,4 millions de Fcfa) et du Fonds Pierre Castel à hauteur de 100 000 euros (65,5 millions de Fcfa) sur deux ans. Soit un budget total pour les années universitaires 2020-2021 et 2021-2022 de 212 000 euros (13,9 millions). Notons que sur le plan local en plus de cette chaire qui vient d’être concrétiser, le Fonds Pierre Castel promeut l’agriculture avec le Prix Pierre Castel, dont la dernière édition en date était celle de 2020.

Lire aussi : Prix Pierre Castel : Leuwing Ngounouo Delos vainqueur de la 3e édition

Etaient aussi présent à cette cérémonie, le Directeur de la Fasa, le représentant de l’Ambassadeur de France au Cameroun Yann Lorvo, conseiller de Coopération et d’action culturelle à cet ambassade ; Jacques-Olivier Pesme vice-président du Fonds Pierre Castel, Caroline Atuile secrétaire générale du fonds, la représentante du Directeur général de la Sabc.

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner