Politiques Publiques
A la Une

Entités publiques : les neufs entreprises à fort potentiel

Dans son rapport 2019, la CTR dresse un classement des entreprises à potentiel au 31 décembre. Ce classement s’opère sur la base du résultat d’exploitation et un résultat net positif.

La Commission technique de réhabilitation des entreprises du secteur public et parapublic (CTR), vient de livrer sa copie sur la situation des entreprises du secteur public et parapublic au 31 décembre 2019. Ce dernier dresse le classement de ces entités selon les critères de potentiel, de risques et de respect des délais légaux de tenue de sessions ordinaires des Conseils d’Administration. L’on retrouve alors deux catégories que sont les « entreprises à potentiel » et les « entreprises à risque pour le budget de l’Etat ».

Lire aussi : Secteur public : les lois de 2017 appliquées à pas de tortue

S’agissant des entreprises à potentiel, la CTR indique qu’ «il s’agit de celles qui ont dégagé un résultat d’exploitation et un résultat net positif sur la période et notamment au 31 décembre 2019, avec des dividendes générés». 9 entreprises occupent donc ce classement. La première place de ce classement est occupée par le Port de Douala. Avec un chiffre d’affaires de 56,204 milliards de Fcfa ; un résultat brut d’exploitation de 2,716 milliards ; un résultat net de 5,377 milliards. La seconde revient à la Société de développement du coton (Sodecoton), avec un chiffre d’affaires de 154,634 milliards ; des bénéfices de 3,043 milliards ; un résultat brut d’exploitation de 11,686 milliards, pour des dividendes reversées à l’Etat de l’ordre de 2 milliards avec le résultat de 2018. Suivi de CHC-HILTON, avec 949 millions de Fcfa de chiffres d’affaires ; 966 millions de résultat d’exploitation ; 324 millions de résultat net et des dividendes reversées de l’ordre de 590 millions.

Lire aussi :  60,8 milliards de Fcfa pour l’exercice 2021 de la Csph

Le quatrième rang étant occupé par les Aéroports du Cameroun (ADC) pour 34,743 milliards de chiffres d’affaires ; résultat d’exploitation 5,697 milliards ; 6,749 de bénéfices et 250 millions reversés dans les caisses de l’Etat pour le compte de l’année 2018. Puis la Société camerounaise de dépôts pétroliers (Scdp), avec un résultat brut d’exploitation de 3,622 milliards ; un bénéfice de 1,724 milliard ; un chiffre d’affaires de 17,063 milliards. Place ensuite à la Société immobilière du Cameroun (SIC). Elle dispose alors comme indicateurs d’un 503,730 milliards de bénéfices ; de 527,354 millions pour le résultat d’exploitation et un chiffre d’affaires de 3,757 milliards.

Les trois dernières places ici sont alors prises respectivement par la Mission d’aménagement et d’équipement des terrains urbains et ruraux (Maetur), la Caisse nationale de prévoyance sociale (Cnps) et la Caisse de stabilisation des produits des hydrocarbures (Csph). Pour les chiffres de la Maetur l’on a un chiffre d’affaires de 5,256 milliards ; un résultat d’exploitation de l’ordre de 360,359 millions et un résultat net de 202,022 millions. Tandis que pour la Cnps l’on a un chiffre d’affaires de 212,918 milliards ; des bénéfices de l’ordre de 73,795 milliards et un résultat d’exploitation de 72,410 milliards. Enfin la Csph affiche des bénéfices de l’ordre de 5,452 milliards ; un résultat d’exploitation de 11,141 milliards et un chiffres d’affaires de 61,334 milliards. Il est à noter aussi que ce le rapport de la CTR ne mentionne pas ce que la Scdp, la SIC, la Maetur, la Cnps, et la Csph ont reversé à l’Etat en termes de dividendes.

Lire aussi : Remorquage portuaire : échec des négociations entre le PAD et Boluda

Par ailleurs la CTR indique qu’« il y a ainsi six entreprises qui restent dans le classement bien que n’étant pas dans les mêmes positions tandis que la SOPE-CAM sort du classement après avoir enregistré des résultats négatifs. La situation du PAD, ADC, SCDP au niveau des résultats s’est quelque peu dégradée alors que celle de la MAETUR s’est améliorée ». Et d’ajouter qu’« on note l’entrée dans le classement de trois (03) entités, la SIC, ainsi que la CSPH et la CNPS qui sont des Etablissements publics à caractère spéciaux ».

Agrégats financiers des 9 entreprises à potentiel

EntreprisesChiffre d’Affaires (2019)Résultat d’Exploitation (2019)Résultat Net (2019)
1PAD56 204 534 0222 716 010 5475 377 982 056
2SODECOTON154 634 533 30111 686 987 2783 043 961 440
3CHC-HILTON949 000 000966 000 000324 000 000
4ADC34 743 864 7435 697 809 9536 749 249 138
5SCDP17 063 262 0773 622 535 0131 724 128 844
6SIC3 757 895 283527 354 979503 730 203
7MAETUR5 256 048 771360 359 737202 022 125
8CNPS212 918 943 96072 410 920 92273 795 645 747
9CSPH61 334 825 36311 141 479 4645 452 602 272

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page