Conjoncture

Tony Elumelu s’allie au Pnud pour soutenir 100 000 entrepreneurs africains

Le Programme des Nations Unies pour le développement (Pnud) a signé un partenariat avec à la Fondation Tony Elumelu en vue de former, encadrer et apporter un appui financier aux porteurs de projets africains sur une période de 10 ans.

Le Programme des Nations Unies pour le développement (Pnud) entend collaborer avec la Fondation Tony Elumelu (TEF) avec l’ambition d’autonomiser 100 000 entrepreneurs africains à travers des programmes de  formation, d’encadrement et de soutien sur une période de 10 ans. Ce partenariat s’inscrit dans le cadre de l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD).

L’annonce a été faite ce dimanche  lors de la 12e session extraordinaire du sommet de l’Union africaine (UA), où le fondateur de la TEF, Tony Elumelu, et le directeur régional du Pnud pour l’Afrique, Ahunna Eziakonwa, ont rejoint les chefs d’Etat africains au forum des affaires sur la Zone de libre-échange continentale (ZLEC) où l’accord a été signé. Le partenariat ciblera les jeunes Africains des communautés considérées comme étant laissées en rade, à commencer par le Sahel, compte tenu du potentiel de la région qui renferme la population la plus jeune au monde, avec 194 millions de personnes âgées de moins de 25 ans (soit 64,5% de la population totale). Le partenariat TEF-Pnud pour les jeunes entrepreneurs de la région du Sahel sera mis en œuvre dans le cadre du programme phare de la TEF, qui a déjà soutenu 7 520 entrepreneurs locaux de 54 pays africains en seulement cinq ans.


>> Lire aussi – Entreprenariat : Tony Elumelu lance le Tef connect


Par ailleurs, le programme va s’appuyer sur l’initiative YouthConnekt du Pnud, l’objectif étant de renforcer la création d’emplois grâce à un esprit d’entreprise dynamique et de créer une croissance économique durable ancrée sur le développement des communautés et des États. S’exprimant sur ce partenariat, Ahunna Eziakonwa, sous-secrétaire générale et directrice régionale du Pnud pour l’Afrique, a déclaré que «nous considérons le Sahel comme une région offrant de nombreuses possibilités et investir dans la jeunesse est une condition préalable à la stabilisation de la région. Les jeunes devraient être au cœur de tout programme de développement. Nous devons investir dans leur potentiel, leur talent, leur énergie et leur enthousiasme et leur la possibilité de réaliser pleinement leurs aspirations ». Pour sa part, Ifeyinwa Ugochukwu, PDG de la Fondation Tony Elumelu, a relevéque «notre partenariat avec le Pnudvient à point nommé. Il contribuera directement au succès des entreprises dans un certain nombre de zones fragiles et est une preuve de la pertinence de l’approche que nous avons adoptée en matière de mécénat. L’Afrique a besoin de partenaires qui ne croient pas seulement au potentiel de son secteur privé pour soutenir le développement économique, mais aussi qui y apportent leur soutien », a-t-dit.

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Afficher plus

Articles Liés

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!