A la UnePolitiques Publiques

Entretien routier : le réseau routier réhabilité en régie se densifie

Depuis la création en 2018 de la Brigade nationale des travaux en régie au sein du ministère des Travaux publics, avec des démembrements au niveau des régions, une dizaine de projets ont été conduits à leur terme sous ce mode de réalisation.

Les travaux de réparation en régie en cours de la couche de roulement sur la route Nationale No7 Edéa-Kribi, ont certes permis de tester la mini-centrale d’enrobées récemment acquise par les ingénieurs du ministère des Travaux publics (Mintp). Mais, ce n’est pas le seul projet d’entretien routier réalisé en régie depuis la mise en place en 2018 de la Brigade nationale des travaux en régie au Mintp, avec des démembrements au niveau des régions. Selon les données disponibles au Mintp, plus d’une dizaine de projets ont déjà été menés à terme, en moins de deux ans, grâce à ce mode de réalisation. La régie qui, explique-t-on au Mintp, «sans vouloir emboîter le pas aux entreprises, apparaît comme une alternative à la réalisation efficiente des travaux, dans un équilibre rationnel temps et coûts d’intervention, dans la mesure où sa mise en œuvre permet d’effectuer des gains de temps importants et conséquemment des ressources ». Ce taux de réalisation des projets d’entretien routier en régie, dans des délais limités  est, pourrait-on dire, une prouesse au regard du taux élevé des chantiers d’entretien routier abandonnés à travers le pays, soit faute de ressources financières, soit du fait des entreprises contractantes ne disposant parfois pas de matériels adéquats pour la réalisation des travaux y afférents.


>> Lire aussi – Entretien des routes communales: des précisions sur les modalités d’exécution des travaux en régie


Parmi les projets réalisés en régie par les équipes techniques du Mintp et sous financement du Fonds routier, l’on cite les travaux en cours  visant la réparation en cours de la couche de roulement sur la route Nationale No7 Edéa-Kribi, les travaux sur l’itinéraire Lembe-Yezoum-Akonolinga. Certains autres projets sont déjà réalisés à 100%, informe-t-on. C’est le cas de l’exécution des travaux d’urgence d’entretien de l’ancienne RN3 Nkolbisson-nkolnkoumou-Ongot-Mefom-Nlong-Matomb sur une itinéraire de 48,7 km, d’un coût de 57 millions de FCFA ; les travaux de réhabilitation de la route Nkoteng-Lembe-Yezoum (50 km) achevés, puis les travaux en cours pour leur prolongement vers Akonolinga, pour un coût de 33 millions de FCFA ; les travaux de cantonnage mécanisé sur la route Nsimalen-Mbamayo-Sangmélima (72 km), d’un coût de 46 millions  de FCFA. Tout comme les travaux d’urgence de traitement des points critiques sur la route Ntouleng-Libong (6 km), pour 07 millions de FCFA ; les travaux d’urgence de réhabilitation de la voie d’accès à Nkolgeba (08 km), lieu des obsèques de M. Marc Ateba Ombala, alors président de la Chambre des comptes de la Cour suprême ; les travaux d’urgence de réhabilitation de la route Akonolinga-Wouma-Abem-Eyangap-Akoua-Soudzegue-carrefour-Nko-poste de Gendarmerie de Mekomo (45,1 km), dans l’arrondissement d’Akonolinga, département du Nyong-et-Mfoumou, pour un coût de 50 millions de FCFA.


>> Lire aussi – Travaux publics : la Mini-centrale d’enrobés acquise par le MINTP réhabilite 27km de route sur l’axe Edéa-Kribi


L’on n’oublie pas aussi  les travaux d’urgence d’entretien de la route Carrefour-Melen-Baba-carrefour Andon en passant par le village Andon, dans la région du Centre, département de la Mefou-Afamba, arrondissement de Soa (7,6 km), pour un coût d’environ 08 millions de FCFA ; les travaux d’urgence d’entretien de la voie d’accès au village Abono Ecole publique dans l’arrondissement d’Obala, département de la Lékié (07 km), pour 6,5 millions de FCFA ; les travaux d’urgence d’entretien du tronçon de route Ebolowa-Efoulan-Ngonebok-Melan Yevol (45 km), pour un coût de 10 millions de FCFA ; les travaux d’urgence de reprofilage de la route Carrefour Mom I-Carrefour Song Tape-Carrefour Nsamba-Carrefour Nsoa (village Mabando) te bretelle carrefour Nsamba-Carrefour Bagba-Carrefour Bonde (17 km), pour un coût de 8,9 millions de FCFA, etc.

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Afficher plus

Articles Liés

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!